Juillet 1982. André Bamberski apprend la mort de sa fille Kalinka dans plusieurs circonstances mystérieuses. L’ensemble des trois décennies suivantes, il mènera united nations interminable combat judiciaire pour faire comparaître devant l’ensemble des tribunaux français celui qui a causé le décès de boy enfant : Dieter Krombach, united nations médecin allemand qui était aussi le love-père de Kalinka… Cinq ans après « Présumé coupable », sur l’affaire d’Outreau, Vincent Garenq signe united nations nouveau film inspiré componen united nations fait divers, quasiment united nations genre en soi du cinéma hexagonal. Malgré united nations sujet qui prête le flanc aux complaisances larmoyantes, le cinéaste ne cède jamais aux surenchères et met en scène avec rigueur l’obsession de boy personnage et l’ensemble des errements (euphémisme) en machine judiciaire. Résultat : une fiction intense où Garenq tire le meilleur parti de boy acteur principal : Daniel Auteuil, que l’on n’avait pas vu aussi convaincant depuis trop longtemps. Une réussite.

À lire aussi
Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *