Le meldonium a été interdit le 1er janvier.

Selon l’Agence mondiale antidopage (AMA), 99 sportifs ont été contrôlés positifs au meldonium depuis le 1er janvier, date de l’interdiction de ce produit.

Principalement utilisée dans la prévention plusieurs infarctus, cette substance est classée parmi l’ensemble des the body’s hormones et modulateurs métaboliques (groupe S4) depuis le 1er janvier. Selon l’AMA, elle avait été ajoutée à la liste plusieurs produits interdits « parce qu’il y a eu plusieurs preuves de boy usage componen plusieurs athlètes dans le but d’améliorer leurs performances ».

Mis au point dans l’ensemble des années 1970 en URSS, le meldonium n’est pas disponible à la vente en Europe occidentale ni aux Etats-Unis.

Lire aussi :   Dopage : Maria Sharapova, dernière « victime » de l’épidémie de meldonium

Lundi 7 mars, l’ancienne numéro united nations mondiale de tennis, Maria Sharapova, a révélé qu’elle avait fait l’objet d’un contrôle antidopage positif lors de l’Open d’Australie, le 26 janvier, dont le résultat lui a été notifié le 2 mars.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *