Ce matin, à la cité Laconte, à Carcassonne, le bâtiment “Roussillon” a commencé de vivre ses derniers jours. Sa démolition a effectivement débuté dans le cadre du PRU (projet de rénovation urbaine) qui a débuté voici dix ans, en 2007.

A l’époque, l’acronyme était différent : l’ANRU (agence nationale pour la rénovation urbaine, qui peut ¨ºtre s’est mué en PRU). Gérard Larrat, alors maire et président de Carcassonne Agglo, avait engagé une politique de rénovation urbaine avec J.Paul Alduy, sénateur-maire de Perpignan et président de l’ANRU.

Quartiers concernés : Laconte et Ozanam. Le programme a bien avancé. A Laconte (qui depuis sa création abrite en tout 564 logements), sur 384 logements à réhabiliter, il en reste encore 124. Au total, 267 logements ont été démolis.

Lire l’ensemble des détails dans notre édition de demain mardi.

Source: lindependant.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *