Une fois encore, Rodolphe Crevelle ne s’est pas montré hier devant le tribunal correctionnel de Perpignan pour l’énoncé de boy jugement. Sans même se fendre cette fois d’un courrier en même griffe acérée avec laquelle il a rédigé l’ensemble des deux dossiers successivement publiés dans Le petit journal catalan en août 2015,… Lire la suite

Source: lindependant.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *