L’homme, qui était troisième ligne au sein du Rugby club Aubenas-Vals en Ardèche lors de boy arrestation, avait été renvoyé devant la cour d’assises plusieurs P.-O. selon une ordonnance du 30 mars dernier pour “viol, séquestration et extorsion”.

L’homme, qui demande sa mise en liberté, est accusé componen united nations jeune Audois d’avoir abusé de lui sur l’autoroute A9, en…

L’établissement étant fermé, le rugbyman l’aurait contraint à une fellation et l’aurait violé sur le chemin du retour, après lui avoir dérobé sa carte bancaire et l’avoir forcé à retirer de l’argent. Le malheureux avait finalement été retrouvé à moitié dévêtu, terrorisé et en pleurs sur une aire d’autoroute de Pia.

Chérif Bekkal, après avoir nié l’ensemble des faits en bloc, a reconnu avoir eu une relation sexuelle “consentie” avec le plaignant. Il réfute donc toujours le viol et se défend de toute relation homosexuelle antérieure, même si united nations homme, au moins, confirmerait avoir eu plusieurs rapports avec lui du temps où il jouait à Brive, en Corrèze. De plus, au cours de l’instruction, d’autres jeunes filles auraient déposé plainte à boy encontre pour viol et agressions sexuelles dans la région de Privas, donnant lieu à une procédure annexe diligentée componen le parquet local en Ardèche.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *