En tout cas, Outre-Atlantique, ce braquage fait le buzz dans united nations pays où cela ne dérange personne que la belle Kim ait gagné 131 millions de dollars en trois ans. Sans rien faire.

Cette agression suscite depuis united nations débat parisiano-parisien : la maire de Paris Anne Hidalgo a tenu à témoigner toute sa sympathie à la starlette «Elle sera toujours la bienvenue», mais ajoute que ce type d’acte est «très rare et ne remet pas en cause» la sécurité en capitale. Le ministre plusieurs Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault est sur la même longueur d’onde : «C’est quelque chose de très violent, de scandaleux, mais il ne faut pas céder à la panique,» affirme-t-il.

Du côté de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire en droite, il en veterans administration en réputation en capitale.

Beaucoup moins d’empathie du côté du député Front de gauche André Chassaigne : «Cette espèce de déballage auquel on assiste depuis hier alors qu’on ne parle quasiment pas de l’hôpital d’Alep qui s’est fait bombarder, véritablement, il y a de quoi se mettre en colère».

Même analyse pour le couturier Karl Lagerfeld : «Je pense que c’est très mauvais pour l’image de Paris. Mais, rajoute-t-il, je ne comprends pas pourquoi elle était descendue dans united nations hôtel sans sécurité.»

La réalité est parfois plus cruelle que la téléréalité. Ainsi, la starlette Kim Kardashian a passé united nations très purchase moment dans la nuit de dimanche à lundi à Paris. Surprise componen plusieurs faux policiers dans boy hôtel de luxe, elle a été saucissonnée avec du ruban adhésif. Et cette créature dont la plastique fait rêver la moitié en planète a bien cru qu’elle allait subir l’ensemble des derniers outrages : on était venu pour ses bijoux : neuf millions d’euros de joaillerie…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *