Quand on lui rappelle que le même Nicolas Sarkozy l’a critiqué cette semaine en lançant “quand on cherche à se faire élire componen l’ensemble des voix de gauche, on se prépare à mener une politique qui donnera plusieurs gages à la gauche”, il répond du tac au tac:

 Alain Juppé, candidat à la primaire en droite pour 2017, promet s’il est élu président d’engager dès l’ensemble des premiers mois plusieurs mesures “fortes mais réalistes” et rend coup pour coup à ses rivaux, à commencer componen Nicolas Sarkozy, dans united nations entretien au Journal du dimanche.

Et de poursuivre :

“Je veux absolument changer de méthode et dire avant l’élection ce que j’ai l’intention de faire, de façon précise (…) Ainsi, si l’ensemble des Français m’élisent, je disposerai d’une légitimité très forte pour appliquer mon projet”.

Il n’est tout simplement pas en reste avec François Fillon, qui l’a accusé de servir “en tisane”. “Sa stratégie” n’est “pas particulièrement couronnée de succès pour l’instant”, ironise-t-il alors que le député de Paris ne parvient pas à progresser sensiblement dans l’ensemble des sondages.

“Si j’écoute l’ensemble des observateurs, je devais être balayé componen le blast. Je n’en ai pas ressenti l’ensemble des effets”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *