United nations nouvel hôpital visé à Alep, l’ensemble des nouvelles règles en présidentielle de 2017, et la mobilisation plusieurs femmes en Pologne: voici trois informations à retenir en cette fin de journée.

“L’ensemble des femmes feront tomber ce gouvernement.” Environ 2000 personnes se sont réunies ce lundi matin à Varsovie devant le siège du parti conservateur au pouvoir en Pologne pour protester contre une initiative citoyenne désormais étudiée en commission parlementaire qui aboutirait à l’interdiction de l’avortement – sauf en cas de danger de mort pour la mère.

L’ensemble des établissements hospitaliers ne cessent d’être visés à Alep. Ce lundi, c’est le plus grand hôpital en partie rebelle en ville syrienne qui a été détruit componen plusieurs raids aériens, selon une ONG et l’Observatoire syrien plusieurs droits de l’Homme. Alep fait l’objet d’une vaste offensive du régime de Bachar el-Assad avec le soutien en Russie.

“L’hôpital a été visé directement componen plusieurs raids aériens”, a indiqué à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH. “L’hôpital M10, le plus grand d’Alep-Est, (…) a été détruit, et n’est plus en service de manière permanente”, a tweeté pour sa part Adham Sahloul, de SAMS (Syrian American Medical Society), une ONG médicale qui soutient l’hôpital.

L’ensemble des femmes polonaises étaient appelées ce lundi à une “grève plusieurs femmes“. “Dans mon entreprise toutes l’ensemble des femmes sont autorisées à prendre congé aujourd’hui et beaucoup d’entre elles l’ont fait”, a déclaré une manifestante à l’AFP. Plusieurs rassemblements étaient prévus dans le pays et la mobilisation devait se renforcer dans l’après-midi. La législation polonaise en matière de droit à l’avortement est déjà l’une plusieurs plus restrictives d’Europe.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *