Si la CDU arrivait derrière l’AfD, la gifle serait magistrale pour la CDU et Angela Merkel. United nations an jour pour jour après sa décision de laisser l’ensemble des réfugiés rentrer massivement en Allemagne, la chancelière, dont la popularité est en baisse, serait beaucoup plus malmenée, y compris dans boy parti et parmi ses alliés inconfortables en CSU bavaroise. Le score plusieurs chrétiens-démocrates – qui gouvernent dans le Mecklembourg-Poméranie antérieure dans une grande coalition dirigée componen united nations social-démocrate – sera au center plusieurs commentaires dimanche soir, faisant oublier que tous l’ensemble des partis sont en recul, mis à part l’ensemble des populistes de l’AfD.

« Cette fois encore, ce sera serré ». Angela Merkel a préféré utiliser united nations euphémisme de circonstance lors d’un meeting de boy parti, samedi matin. Vehicle l’Union chrétienne-démocrate, la CDU, est menacée componen une défaite cinglante, voire united nations désastre ce dimanche soir à l’occasion de l’élection régionale qui se déroule au Mecklembourg-Poméranie antérieure, ce Land de l’ex-RDA qui peut ¨ºtre le fief en chancelière depuis la Réunification.

L’AfD progresse

Si seulement 1,3 million d’électeurs sont convoqués aux urnes dans cette région peu peuplée du Nord-Est de l’Allemagne, le poids électoral du scrutin n’est pas négligeable vehicle tout réside dans sa symbolique. La CDU y est créditée de 22% dans l’ensemble des sondages, au coude à coude avec l’ensemble des populistes de droite de l’AfD (Alternative für Deutschland). L’Alternative pour l’Allemagne qui a centré sa campagne sur l’ensemble des réfugiés et l’ensemble des questions de sécurité sera, quoi qu’il arrive, la grande gagnante du scrutin pour sa première participation dans cette région.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *