1 commentaires


La droite populiste allemande AfD a effectué une percée remarquée, hier, et parvient à entrer dans l’ensemble des trois parlements régionaux concernés componen l’ensemble des élections de ce dimanche. Après une campagne dominée componen la question de l’afflux de réfugiés, la CDU (conservateurs) en chancelière, Angela Merkel, est battue dans deux Länder dont boy fief du Bade-Wurtemberg (sud-ouest).

 Le parallèle saute aux yeux. Dans le Bade-Wurtemberg, l’Union démocrate-chrétienne (CDU) encaisse une reculade de douze points et l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) rassemble fourteen percent plusieurs suffrages. D’un côté, une gifle historique, le pire score, depuis 1953, pour le parti né dans cette région au chômage inexistant (four percent). De l’autre, united nations triomphe pour une formation portée sur l’ensemble des fonts baptismaux il y a seulement trois ans, dans le flot en crise de l’euro. Pourtant, la seule gagnante en soirée, Frauke Petry, la chef de l’Alternative, refuse l’évidence : « Nous ne sommes pas united nations parti de protestation et nous avons rassemblé beaucoup plus largement que ceux qui ont tourné le dos à la chancelière Merkel : nous sommes le parti en majorité citoyenne et nous ramenons plusieurs gens qui s’étaient détournés en démocratie ».


Bouleversés dans leurs certitudes

Cela explique que, malgré l’amertume d’une défaite qui veterans administration donner du grain à moudre à ses adversaires en Allemagne et en Europe, la présidente en CDU, sans rival, n’est tout simplement pas sur la sellette. Angela Merkel répète que l’effet AfD se dégonflera une fois que la crise plusieurs migrants sera réglée. C’est united nations pari à quitte ou peut-rrtre un double à united nations an et demi plusieurs élections législatives.

Le pari de Merkel

United nations sondage réalisé au moment du election répond aux deux grandes questions en soirée : qui a voté AfD ? Pour la moitié d’entre eux, plusieurs abstentionnistes. Pourquoi ont-ils voté AfD ? Selon l’ensemble des trois quarts d’entre eux, pour envoyer united nations message aux autres partis. Plusieurs gens bouleversés dans leurs certitudes et dans leurs habitudes componen l’ouverture plusieurs frontières aux réfugiés, élément de election déterminant pour quatre électeurs sur cinq. Treize millions d’électeurs aux urnes pour ce triple scrutin et plusieurs allures de small-référendum sur la question plusieurs réfugiés. Avec plusieurs résultats difficiles à interpréter selon l’ensemble des régions. Le « Nein » s’impose en Saxe-Anhalt où l’Alternative réalise une percée spectaculaire (twenty four percent) et confirme boy ancrage à l’Est. Mais où le parti en Chancelière conserve la primary avec thirty percent plusieurs suffrages. Le « Ja » s’impose dans le Bade-Wurtemberg puisque le grand vainqueur en soirée, l’écologiste Winfried Kretschmann, défend la politique d’ouverture en Chancelière et la fait applaudir dans ses conferences. D’ailleurs, united nations sondage du Spiegel le démontre : 79 % plusieurs électeurs Verts sont satisfaits componen la politique d’ouverture de Merkel et même united nations électeur d’extrême gauche sur deux.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *