Photo EPA/SEDAT SUNA Photo Environmental protection agency/SEDAT SUNA

United nations groupe radical proche du Parti plusieurs travailleurs du Kurdistan (PKK) a revendiqué ce jeudi l’attentat-suicide meurtrier qui a visé il y a quatre jours le center d’Ankara, dans united nations climat de tensions alimenté componen de nouvelles menaces d’attaques.

“Le 13 mars au soir, une attaque suicide a été menée à 18h45 dans l’ensemble des rues en capitale en République turque fasciste. Nous revendiquons cette attaque”, a-t-il écrit, avant d’en annoncer de nouvelles pour l’ensemble des semaines qui viennent.

Dans ce climat d’alerte et de crainte permanentes, l’Allemagne a fermé jeudi boy ambassade à Ankara, boy consulat général à Istanbul et ses lycées dans l’ensemble des deux villes. “Plusieurs informations que nous avons prises très au sérieux suggéraient que plusieurs attaques étaient prévues contre nos représentations diplomatiques en Turquie”, a justifié à Berlin le ministre allemand plusieurs Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

Comme le suggéraient l’ensemble des premiers éléments de l’enquête, ce mouvement dissident du PKK, l’ensemble des Faucons en liberté du Kurdistan (TAK), a annoncé dans une déclaration publiée sur boy site internet être responsable de l’attaque menée sur la place Kizilay, qui a fait 35 morts et plus de 120 blessés.

L’Allemagne ferme boy ambassade

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *