Selon la presse britannique, Khalid Masood avait envoyé united nations message chiffré via l’application de messagerie peu de temps avant de mener boy attaque à Westminster qui a fait quatre morts.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *