Monde

Arabie saoudite à demander l’extradition de la corruption suspects

Arabie saoudite à demander l’extradition de la corruption
 suspects

RIYAD (REUTERS) – Le procureur de la République d’Arabie saoudite a déclaré qu’il poursuivrait l’extradition de suspects de corruption vivant à l’étranger dans le cadre d’une répression de deux mois qui a déjà coûté la vie à des princes et des magnats. Des preuves sont rassemblées contre des “fugitifs” afin de les inculper et de demander aux gouvernements étrangers de les renvoyer dans le royaume, a déclaré Saud al-Muajab au magazine Arrajol dans une interview publiée jeudi. On ne sait pas combien de personnes sont ciblées ou dans quels pays. Les forces de sécurité saoudiennes ont raflé des dizaines de membres de l’élite politique et commerciale, les plaçant dans l’opulent hôtel Ritz Carlton de Riyad, sur ordre du prince héritier Mohammed bin Salman. Le mouvement a été annoncé comme une guerre contre la corruption rampante mais aussi largement considérée par les analystes comme aidant le prince Mohammed à consolider son emprise sur le pouvoir après avoir évincé son cousin comme héritier du trône en été. Les autorités saoudiennes sont en train de négocier des règlements avec les détenus, disant qu’ils visent à récupérer quelque 100 milliards de dollars de fonds qui appartiennent légitimement à l’Etat. Muajab a déclaré le mois dernier que la plupart des détenus avaient accepté de procéder à des règlements afin d’éviter des poursuites alors que le reste pouvait être détenu plusieurs mois de plus. Il a dit à Arrajol que ceux qui se retrouveront devant les tribunaux seront autorisés à engager des avocats pour les défendre pendant les phases d’enquête et de jugement. Reportage par Stephen Kalin; Montage par Kevin Liffey Nos normes: Les principes du Trust Thomson Reuters.

Post Comment