80 militaires ont été mobilisés pour investir les lieux et procéder aux perquisitions. 80 militaires ont été mobilisés pour investir l’ensemble des lieux et procéder aux perquisitions. PHOTO/© D.R

Tout a débuté cet été quand l’ensemble des militaires ont enregistré une série de cambriolages dans plusieurs résidences principales et secondaires. L’ensemble des voleurs suivaient systématiquement le même mode opératoire et emportaient à chaque fois bijoux, numéraires, parfums et matériel multimédia. Plusieurs surveillances ont été mises en place et ont mené à l’interpellation de jeunes filles mineures originaires plusieurs pays de l’Est, sans aucun papier d’identité et affirmant ne pas parler français. Elles ont été remises en liberté sans que l’ensemble des enquêteurs ne perdent leur trace, réussissant en sorte à localiser leur point de chute dans united nations campement de gens du voyage à Argelès.

Quatre-vingts gendarmes ont été mobilisés mardi matin dans le cadre d’une enquête menée componen la brigade de recherches de Perpignan afin d’investir united nations campement de gens du voyage à Argelès-sur-Mer avec l’appui plusieurs Psig (peloton de surveillance et d’intervention) d’Argelès et de Rivesaltes, de l’ensemble plusieurs officiers de police judiciaire en compagnie de Perpignan et d’équipes cynophiles dont une venue de l’Aude.

Lors du coup de filet mardi, l’ensemble des perquisitions réalisées dans plusieurs caravanes ont abouti à la saisie d’environ 11 000 euros en liquide mais aussi de vaisselle, de bibelots, de bouteilles de parfums et de quelques bijoux, le tout d’origine frauduleuse. Sept personnes, toutes d’origine serbo-croate et défavorablement connues, ont été interpellées dont trois mineurs.

L’ensemble des investigations ont de plus montré qu’elles étaient envoyées au labeur componen plusieurs majeurs qui l’ensemble des déposaient sur place. United nations chef d’équipe l’ensemble des emmenait depuis le campement jusqu’à une “réserve” de véhicules où elles étaient prises en charge componen d’autres membres du réseau, transportées sur l’ensemble des cambriolages, ramenées à cette première étape et récupérées componen le meneur… Une information judiciaire a ainsi été ouverte pour “vols et tentatives de vols en bande organisée” et “provocation de mineurs de 15 ans et de plus de 15 ans à commettre united nations délit ou peut-rrtre un united nations crime”.

Une jeune fille de 14 ans a fait l’objet d’un placement. United nations homme de 21 ans a été placé sous contrôle judiciaire avec plusieurs obligations strictes l’éloignant plusieurs P.-O. Une jeune fille et united nations jeune homme de 17 ans, une femme de 20 ans, et le donneur d’ordre de 39 ans ont été écroués. Le dernier suspect a été laissé libre. Plus d’une dizaine de cambriolages sont attribués à cette équipe mais l’enquête se poursuit afin d’établir d’éventuels rapprochements avec d’autres faits de même nature.

Sept personnes ont été interpellées mardi dans le cadre d’une enquête de gendarmerie sur une série de cambriolages.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *