S. K. à Londres

Certains observateurs étaient un peu inquiets au vu de vos performances de l’été. Vous pas du tout ?
Ceux qui étaient inquiets ont dû être rassurés. Je l’étais moi-même un peu en mai car ça ne fait jamais plaisir de faire des compétitions où on est peu à la ramasse, mais je savais que quand il faut être en forme, en général mes entraîneurs (Serge Debié et Jérôme Simian) savent m’amener aux grands rendez-vous dans de bonnes conditions. Je leur fais entièrement confiance.

Qualifiée vendredi midi dès son premier jet pour la finale du disque de dimanche en réussissant sa meilleure performance de la saison (63,97 m), la Lyonnaise a parfaitement entamé ses Mondiaux.

Le bilan de la matinée est parfait, non ?
Premier jet, meilleure performance de la saison, forcément ça fait du bien à la tête ! Ça confirme aussi mes bonnes sensations à l’entraînement. Maintenant, il faut évidemment confirmer tout ça en finale. Je pense qu’en plus j’avais un peu de marge, je n’ai pas cherché à prendre trop de risques non plus.

Qu’avez-vous pensé des conditions du concours ?
Il n’y avait pas de vent, le plateau est bon, le stade aussi, et je pense en plus que ça va être plein dimanche soir pour la dernière session de ces Mondiaux. Ici, c’est un de mes stades préférés. Donc y a plus qu’à !»

Athlé Championnats du Monde (Femmes)

Publié le | Mis à jour le

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *