Ce refroidissement pourrait être une des causes de la blessure de Bolt, arrivé à Londres dans une condition loin d’être optimum, comme l’a montré sa très rare défaite en finale du 100 m il y a huit jours. Ce qui en faisait peut-être un athlète plus fragile, jusqu’à être foudroyé par une douleur derrière la cuisse gauche après seulement quelques foulées ce samedi. L’Américain Justin Gatlin a d’ailleurs confirmé les conditions dans lesquelles les athlètes ont vécu leur attente :«il faisait froid, nous avons été dans cette salle pendant longtemps». Il n’y a guère que les Britanniques, médaillés d’or, qui ne s’en sont pas plaint.

Athlé Championnats du Monde

C’est ce que pensaient certains coureurs, estimant qu’Usain Bolt, foudroyé à une cuisse lors de sa dernière course, s’est refroidi en restant trop longtemps dans la chambre d’appel du 4×100 m.

Athlétisme - Championnats du Monde - Usain Bolt lors de la présentation des athlètes avant le 4x100 m. (S.Boue/L'Equipe)

Publié le

Ce sont des paroles exprimées sous le coup de la déception mais elles ont le mérite de la sincérité, avant de revenir à des propos plus consensuels. «Nous avons trop attendu, c’était trop long», s’est plaint Yohan Blake, partenaire d’Usain Bolt dans le relais 4×100 m, samedi sur France 3. En cause : le temps passé par les athlètes entre la fin de leur échauffement et leur arrivée sur la piste. «Environ quarante minutes», a décrit le Jamaïcain. Ce n’était pas tout : à l’en croire, «il faisait froid à l’intérieur» de la pièce dans laquelle étaient réunis les coureurs. Résultat : «on s’est refroidi musculairement» selon Blake.

Usain Bolt lors de la présentation des athlètes avant le 4×100 m. (S.Boue/L’Equipe)

Rédaction

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *