Double championne olympique de saut à la perche et retraitée cet été, Yelena Isinbayeva continue d’occuper l’espace médiatique du sport russe. Admise au CIO en août dans la foulée de boy élection à la commission plusieurs athlètes, elle s’est déclarée candidate à la présidence en fédération russe d’athlétisme (Araf) mercredi. Jeudi, Isinbayeva a estimé qu’elle avait tous l’ensemble des arguments pour remporter l’élection : «Bien sûr que c’est réel. Il faut qu’on agisse ensemble. Nous devons tous ensemble défendre notre pays, boy honneur et sa dignité, et alors tout sera possible», a déclaré l’ex-athlète de 34 ans.

L’élection doit avoir lieu le 9 décembre prochaine et l’actuel président Dmitri Chliakhtine ne devrait pas être candidat, quelques mois après avoir échoué à faire lever la suspension plusieurs athlètes russes, privés de compétition internationale componen la fédération internationale (IAAF). «J’ai pris la décision de diriger l’Araf et en faire revenir au sein de l’IAAF. Je suis convaincue qu’ensemble, nous arriverons à rétablir la justice et à séparer le sport en politique», avait déclaré mercredi Isinbayeva lors d’une réunion du conseil de l’Araf.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *