ATP Montréal

Alexander Zverev va disputer sa deuxième finale consécutive en Masters 1000 après Rome. (E.Gaillard/Reuters)

L’incroyable parcours de Denis Shapovalov s’est arrêté en demi-finale à Montréal, face à un adversaire à peine plus âgé, Alexander Zverev, vainqueur en deux sets (6-4, 7-5).

Tennis - Tennis - Alexander Zverev va disputer sa deuxième finale consécutive en Masters 1000 après Rome. (E.Gaillard/Reuters)

M. Ma.

Publié le

Après avoir sauvé quatre balles de match au premier tour, puis avoir écarté successivement Juan Martin Del Potro, Rafael Nadal et Adrian Mannarino, Denis Shapovalov a dû s’incliner samedi en demi-finale du Masters 1000 à Montréal. Alexander Zverev, dans une dynamique exceptionnelle, s’est révélé trop solide pour le Canadien de deux ans plus jeune (18 ans contre 20). L’Allemand, vainqueur en deux manches (6-4, 7-5), a rendu un hommage appuyé à son adversaire du soir après la partie, devant une foule enthousiaste, désireuse de remercier une dernière fois Shapovalov pour toutes les émotions vécues cette semaine.
 
Sur le terrain, Zverev, vainqueur à Washington il y a une semaine, a confirmé sa grande solidité. Lui qui a sauvé une balle de match à 49 échanges face à Richard Gasquet un peu plus tôt dans le tournoi s’est montré impérial dans les moments importants : il a converti le trois balles de break qu’il s’est procurées dans le match alors qu’il a sauvé six des sept que son adversaire a eues.
 
Ce dimanche, l’Allemand, huitième mondial, va donc disputer sa sixième finale de l’année après Montpellier, Munich, Rome, Halle et Washington. Il a remporté quatre des cinq premières. Son seul échec ? C’était à Halle face à… Roger Federer son adversaire à Montréal. Mais Zverev a déjà connu la victoire contre le Suisse, toujours à Halle, mais en 2016. Le choc des générations, entre le vainqueur des deux premiers Masters 1000 de l’année et celui du dernier (à Rome), promet énormément.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *