Le suspect, inconnu des services de renseignements et sans casier judiciaire, a été blessé de cinq balles, mercredi 9 août, alors qu’il tentait d’échapper à la police sur l’autoroute A16, près de Calais. Ces faits se sont déroulés quelques heures après que son véhicule a renversé six soldats de l’opération Sentinelle à Levallois-Perret. Faute d’avoir pu encore l’interroger, les policiers chargés de l’enquête par la section antiterroriste du parquet de Paris s’attachent désormais à “exploiter les éléments” découverts lors des perquisitions effectuées notamment à son domicile de Bezons (Val-d’Oise).

L’homme suspecté d’avoir renversé six militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), mercredi, a changé d’hôpital. Vendredi 11 août, Hamou B. a été transféré par hélicoptère du centre hospitalier de Lille (Nord) vers un hôpital parisien, a appris franceinfo de source judiciaire. Selon nos informations, il s’agit de l’hôpital Georges-Pompidou, dans le XVe arrondissement. Le suspect, un Algérien de 36 ans, a été blessé par balles lors de son interpellation. Il n’a pas pu être placé en garde à vue, “compte tenu de son état de santé”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *