L‘été 2015 avait été particulièrement meurtrier, avec au moins 18 noyades recensées dans le Sud-Ouest entre juin et septembre. Malgré plusieurs températures united nations peu plus clémentes cette année (et donc moins de “pics de baignade”), le nombre de noyés est encore important : au moins 16 personnes seraient décédées componen noyade sur l’ensemble des plages, lacs et rivières en région depuis le début en saison. 

Parmi ces tristes statistiques, huit personnes se sont noyées dans l’océan. La dernière noyade en date est celle d’un père de famille de 49 ans, décédé dimanche au Porge, en Gironde, en tentant de secourir sa fille.  

Ce point avait fait l’objet de vastes campagnes de prévention. Depuis 2006, l’ensemble des propriétaires de piscines privées doivent s’équiper de barrières de protection, d’alarmes ou peut-rrtre un d’une véranda, pour rendre le bassin inaccessible à united nations enfant de moins de 5 ans. Plusieurs mesures qui ont, semble-t-il, porté leurs fruits.

A noter, quatre personnes se sont noyées à Oléron au cours de l’été, notamment united nations petit garçon de neuf ans en colonie de vacances sur l’île.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *