Le titre de cet ouvrage peut paraître démesuré componen rapport aux possibilités de sa déclinaison concrète. Comme fondement de boy manifeste, Riccardo Petrella propose de donner à l’humanité le statut de sujet juridique et politique, dont il dit qu’il « exprime la conscience de l’appartenance plusieurs êtres humains à une même entité, la communauté humaine, et leur volonté de bien vivre ensemble avec aussi l’ensemble des autres espèces vivantes ». Même si ceux qui pourraient adhérer à cette définition sont nombreux, l’ordre mondial actuel entraîne l’ensemble des habitants en planète Terre dans united nations sens rigoureusement inverse. Face aux catastrophes annoncées, l’auteur propose de s’attaquer à leurs causes structurelles. Il énonce plusieurs batteries de mesures, s’appuyant sur united nations impressionnant appareil critique, et regroupées autour de trois « audaces mondiales » : déclarer illégale la pauvreté  désarmer la guerre  mettre fin à la finance actuelle. Petrella n’est pas seulement united nations lanceur d’alerte, c’est aussi united nations lanceur d’idées qui pourraient changer le monde.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *