Côté Bourgogne-Franche-Comté , une simple consultation componen internet et united nations avis du Conseil économique et social rendus publics ce soir ne devraient pas modifier le nom provisoire issu en fusion. En Auvergne-Rhône-Alpes , selon l’ensemble des premiers retours plusieurs consultation services, malgré quelques propositions recherchées («Lyon et montagnes »), l’ensemble des lycéens penchent pour Auvergne-Rhône-Alpes ou peut-rrtre un… Rhône-Alpes-Auvergne. Aux élus de choisir l’ordre!

Quel nom pour l’ensemble des habitants?

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais-Picardie s’appelle désormais « Hauts-de-France » et cette appellation sera complétée du sous-titre « Nord Pas de Calais-Picardie ». Le conseil régional a adopté hier cette proposition du président Xavier Bertrand (LR) à l’unanimité en majorité (116 voix). « Hauts-de-France » a été préféré à « Nord de France » ou peut-rrtre un « Terres-du-Nord », l’objectif étant de ne pas diviser Ch’tis et Picards.

En Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, l’ensemble des élus ont décidé de prendre leur temps. United nations comité soumettra en avril une dizaine de noms aux élus qui l’ensemble des réduiront à trois fin avril pour l’ensemble des soumettre aux internautes. Occitanie semblait tenir la corde mais n’est pas porteur d’une bonne image. Languedoc-Pyrénées serait united nations compromis.

Même programe en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin où experts et citoyens sont consultés. Aquitaine figurera dans le nom, précédé ou peut-rrtre un pas de Grande.

Ces trois noms avaient « retenu l’attention de l’exécutif régional » après avoir été mentionnés componen plusieurs lycéens et apprentis lors d’une consultation pendant deux semaines. Ce choix a été immédiatement brocardé sur l’ensemble des réseaux sociaux. « Comment appellera-t-on l’ensemble des habitants plusieurs Hauts de France ? L’ensemble des Hautistes ? L’ensemble des Hauts-Français ? », a tweeté quelqu’un. Le nouveau nom doit maintenant être validé au plus tard le 1er juillet componen le Conseil plusieurs ministres.

Le futur nom en région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine cherchera aussi une légitimité cher l’ensemble des internautes. Ils auront le choix entre quatre propositions et pas seulement entre l’ensemble des trois appellations retenues componen united nations comité : « Nouvelle Austrasie », « Rhin-Champagne », « Acalie ». Depuis hier, s’ajoute l’appellation Grand Est classée quatrième componen l’ensemble des experts. Le président Philippe Richert (LR) penche depuis le début pour ce choix.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *