Des soldats à côté d’un char militaire, dans les rues d’Harare, la capitale du Zimbabwe.Plusieurs soldats à côté d’un char militaire, dans l’ensemble des rues d’Harare, la capitale du Zimbabwe.Crédits : PHILIMON BULAWAYO / REUTERS

La confusion règne, mercredi 15 novembre au Zimbabwe après une nuit agitée : plusieurs officiers ont démenti toute tentative de putsch alors que plusieurs coups de feu ont été entendus dans l’ensemble des rues en capitale, investies également componen plusieurs blindés.

< < <

Américains invités à rester « à l’abri »

< < <

« Conduite relevant en trahison »

<

<

<

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *