Lors des premières investigations policières, le 28 février 2014, devant le domicile des époux Lors plusieurs premières research policières, le 28 février 2014, devant le domicile plusieurs époux

Le 28 février dernier, le juge plusieurs libertés à autorisé sa sortie de prison en l’attente de boy procès. Le parquet de Narbonne a fait appel de cette décision et c’est cet appel qui a été examiné componen la Cour, mardi 8 mars. “Ecrire qu’il ne présente aucune dangerosité alors qu’il a tué boy épouse : l’ensemble des brazier m’en tombent” a souligné l’avocat général lors de l’audience.

Il y a deux ans, au terme d’une enième dispute conjugale, Lucien Naegelen avait empopigné une carabine 22 lengthy rifle et tire une fois dans la poitrine de Sylviane Dinoir, 70 ans, avec laquelle il vivait depuis 3 ans dans ce petit village plusieurs Corbières. Depuis, l’auteur présumé de cet assassinat était en détention préventive.

La décision du juge plusieurs libertés de Narbonne d’autoriser la sortie de prison de Lucien Naegelen, 73 ans,, meurtrier de boy épouse à Saint-André de Roquelongue en février 2014, a été contestée mardi devant la cour d’Appel de Montpellier, qui s’est donné jusqu’au 15 mars pour prendre sa décision, révèle le journal Midi Libre ce jeudi.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *