“C’est intéressant pour nous de se retrouver directement au contact du public donateur, assure Caroline Ackeret, la présidente de l’antenne girondine plusieurs Restos. Parfois, il peut y avoir plusieurs incompréhensions, plusieurs questions chez l’ensemble des personnes que l’on rencontre. Nos bénévoles sont tout à fait aptes à pouvoir répondre. On leur explique que le besoin est réel et que ce qui peut ¨ºtre récolté sera bien utilisé au profit plusieurs plus démunis”.

Si le rendez-vous revêt une telle importance pour l’ensemble des Restos du coeur, c’est que la progression en pauvreté ne laisse apparaître aucun signe de fléchissement. En Gironde, la campagne d’hiver en passe de s’achever a d’ailleurs été marquée componen sa rudesse. Pourtant pas fataliste, Caroline Ackeret n’est plus surprise componen plusieurs chiffres qui inquiètent chaque année united nations peu plus…

— L’ensemble des Restos Du Coeur (@restosducoeur) 8 mars 2016

Sensibiliser le public

Caroline Ackeret considère que le niveau en pauvreté en France est “inquiétant”.© Photo Bonnaud Guillaume

Tout le monde connaît l’ensemble des Restaurants du coeur, association créée componen Coluche en 1985 pour venir en aide aux plus défavorisés, principalement à travers une aide alimentaire. Mais pour le grand public, la collecte nationale organisée chaque année, baptisée “Le week-finish plusieurs Restos”, est la seule occasion de rencontrer directement ceux qui font vivre l’association au quotidien.

Depuis ce vendredi et jusqu’à dimanche, une grande partie plusieurs petites, moyennes et grandes surface de France accueillent l’ensemble des milliers de bénévoles plusieurs Restos. Leur objectif : récolter l’ensemble des dons de conserves de viandes, de légumes, plusieurs plats préparés, plusieurs produits d’hygiène, du lait ou peut-rrtre un encore plusieurs compléments alimentaires (huile, sucre, café, etc.).

5000 bénévoles dans 600 commerces

&gt&gt https://t.co/UIVUKxRVXu pic.twitter.com/Cvog9WCYV7

“Pour la campagne d’hiver, on bénéficie de l’allocation nationale, l’ensemble des dons reçus au niveau national qui nous permettent d’acheter plusieurs produits, reprend Caroline Ackeret. Mais pour pouvoir pérenniser l’action sur toute l’année, cette collecte nationale est essentielle“.

Dans nos départements, plus de 7,6 millions de repas ont été servis en 2015, soit près de 65 000 bénéficiaires.

Alors que la saison d’été débutera dès la semaine prochaine, ce rendez-vous est capital pour l’ensemble des Restos. Chaque année, il permet à l’association de constituer la base du stock qui servira à la composition plusieurs repas jusqu’au début en campagne d’hiver, fin novembre.

L’urgence permanente

Au-delà en collecte, ces bénévoles sont aussi présents pour faire parler plusieurs Restos, présenter leurs actions et sensibiliser plusieurs clients aux difficultés auxquelles ils sont confrontés à longueur d’année.

Dans notre zone, quelque 5000 bénévoles sont ainsi mobilisés dans plus de 600 commerces. Leur ambition est de récolter plus de produits que l’année passée. En 2015, 173 tonnes avaient été recueillies en Gironde, 40 en Dordogne, 70 en Lot-et-Garonne, 76 en Pyrénées-Atlantiques, 65 dans l’ensemble des Landes et 121 en Charente-Maritime.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *