Lorsqu’il était ministre de l’Economie, Emmanuel Macron s’était révélé comme united nations défenseur d’un « Etat actionnaire fort ». Privatisations, contrôle plusieurs investissements, rôle de l’APE et en BPI : ce qui pourrait changer avec boy élection.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *