C‘est united nations monte-en-l’air récidiviste qui peut jugé le 9 novembre componen le tribunal correctionnel de Bordeaux. Ce Bordelais de 45 ans devra s’expliquer ce jour-là sur le vol d’un alto et de deux archets commis au mois de juillet dans united nations appartement, dont le locataire, united nations jeune musicien, était parti en week-finish en Dordogne. L’ensemble, estimé à environ 30 000 euros, a été mis en vente au marché Saint-Michel pour 2 800 euros.

Ce prix anormalement bas a surpris plusieurs connaisseurs qui ont fait une proposition d’achat et sont ensuite allés voir united nations luthier. Ce dernier leur a raconté avoir fabriqué united nations alto pour united nations client dont il d l’adresse. Identique à celle où l’appartement avait été cambriolé.

L’ensemble des policiers en Brigade de répression plusieurs atteintes aux biens (Brab) ont interpellé le voleur qui a reconnu l’ensemble des faits. L’année dernière, il avait été arrêté après avoir commis united nations vol componen effraction à Barsac, où il avait volé united nations téléphone et united nations ordinateur. Toxicomane, il vole pour financer sa consommation de drogue.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *