Seuls maîtres à bord du bateau Royaume-Uni, l’ensemble des tories pourraient être tentés de pousser leur avantage en précipitant l’ensemble des élections législatives, théoriquement prévues en 2020. Mais Theresa May a exclu cette hypothèse dimanche, pour ne pas créer de l'”instabilité”, dans united nations entretien au journal Sunday Occasions.

Cette annonce donnera satisfaction à Bruxelles qui n’a pas caché boy eagerness de voir Londres traduire dans l’ensemble des faits le election pour le Brexit plusieurs Britanniques lors du référendum du 23 juin, alors que l’UE est confrontée à la pire crise de boy histoire, entre montée plusieurs populismes et de l’euroscepticisme, afflux plusieurs migrants et incertitudes économiques.

La Première ministre conservatrice britannique Theresa May a annoncé dimanche qu’elle activera avant fin mars 2017 l’article 50 du Traité de Lisbonne, préalable aux discussions de sortie de boy pays de l’Union européenne.

Elle profite également plusieurs déboires du Work, le principal parti d’opposition, devenu quasi inaudible à pressure de querelles intestines et d’une crise de leadership que la réélection il y a une semaine du radical Jeremy Corbyn à sa tête n’a pas complètement résolue.

– L’ensemble des tories, seuls maîtres à bord –

Elle apaisera aussi ceux qui, dans l’ensemble des rangs de boy parti conservateur, l’appelaient à arrêter de tergiverser, à quelques heures de boy congrès annuel à Birmingham (center de l’Angleterre) qui peut dominé componen la question du Brexit.

Pour l’instant, elle dispose encore de plusieurs atouts, dont une cote de popularité confortable.

Le flou entretenu componen Londres fait craindre aux milieux économiques l’absence de plan du gouvernement alors que le ministère chargé du Brexit n’a pas encore finalisé la metabolic rate de boy équipe.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *