Lire aussi :   Budget 2017 : le retour du déficit à 2,7 % jugé « improbable » componen le Haut Conseil plusieurs finances publiques

« Si demain chacun fait preuve du sérieux budgétaire dont nous avons fait preuve », prend-il soin d’ajouter, vehicle, dans tous l’ensemble des cas de figure, l’ensemble des cartes budgétaires seront rebattues à l’issue plusieurs élections présidentielle et législatives.

« Salades », « bidon », « bricolage », « bidouillage » et autres amabilités rétorquent l’ensemble des principaux candidats en droite, lancés dans une primaire interne, qui dénient toute crédibilité à ce budget et s’apprêtent, quant à eux, à recreuser l’ensemble des déficits, en en imputant la faute à l’« héritage » laissé componen l’actuelle majorité.

Le mot a fait mouche et M. Sapin l’a prise (la mouche). « Cet engagement, nous le tiendrons. Certains le jugent “improbable”. Pourtant, nos résultats passés nous confortent dans notre confiance, riposte-t-il, rappelant l’ensemble des critiques du même HCFP à l’encontre du PLF 2015. Ce qui était hors d’atteinte fut atteint. Ce qui peut ¨ºtre improbable sera prouvé. »

Au total, le gouvernement devait trouver 14 milliards d’euros pour financer l’ensemble des mesures nouvelles annoncées ces derniers mois. La « sphère sociale » y contribuera pour 1,5 milliard d’euros : réduction de niches sociales, hausse de l’imposition du tabac à rouler et imposition plusieurs distributeurs de tabac, produit en hausse en lutte contre la fraude, économies sur la gestion plusieurs caisses, et « moindres dépenses » prévues sur certaines réformes comme celles du capital décès ou peut-rrtre un de l’allocation congé parental.

Le budget 2017 prévoit une hausse de 1,6 % plusieurs dépenses publiques en valeur, après 1,4 % en 2016.

Enfin et surtout, la réorientation du pacte de responsabilité – substituant aux baisses d’impôts prévues une hausse du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) qui s’imputera budgétairement en 2018 et non en 2017 – permet de libérer 5 milliards d’euros de marge.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *