&gt&gt A lire aussi : l’Affaire Bygmalion pour l’ensemble des nuls

Si, au cœur de cette affaire se trouve l’explosion plusieurs comptes de campagne du candidat Sarkozy, le parquet de Paris, évoque, lui dans ses réquisitions consultées componen l’AFP : “Plusieurs éléments comptables sciemment minorés”. Il précise :

De boy côté, Alain Juppé, lui, s’est borné à rappeler ce lundi, qu’il ne commentait pas “l’ensemble des décisions de justice”. “Dans le cadre du code de bonne conduite auquel je suis très attaché, explique-t-il,  je veux m’abstenir de toutes attaques personnelles.” 

Alors que Nicolas Sarkozy est désormais pleinement en campagne pour la primaire plusieurs Républicains, avec sur internet de mire l’espoir de prendre sa revanche sur 2012, ce possible renvoi en correctionnelle tombe donc au plus mal. Mais à en croire ses proches, il n’est tout simplement pas atteint. Eric Ciotti, l’assure :

En revanche, il se dit “convaincu qu‘il avait connaissance du système de fraude mis en place componen ses équipes”. “Pas simplement, explique-t-il, parce qu’il en était le chef mais aussi parce qu’une telle dissimulation était le corollaire nécessaire d’un dépassement qu’il convenait évidemment de ne pas révéler à l’autorité de contrôle”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *