Une rapide prise de parole pour appeler à la mobilisation du 31 mars. Une rapide prise de parole pour appeler à la mobilisation du 31 mars. PHOTO/CLAUDE BOYER

Une prochaine réunion collective doit – si l’ensemble des lycéens parviennent à se fédérer et à mobiliser d’ici là – décider plusieurs modalités d’action pour la prochaine journée de manifestations, le 31 mars.

Une centaine de personnes avaient fait le déplacement pour dire leur opposition à la nouvelle mouture du projet de réforme du droit du travail porté componen le gouvernement. Parmi la foule de militants et de syndicalistes, une trentaine de lycéens de Jules-Fil et du lycée Jean-Durand de Castelnaudary étaient présents, même si, de leur propre aveu, il n’y aurait qu’un “faible engagement” chez l’ensemble des lycéens en ville, du fait notamment d’un “manque d’information”.

L’appel au rassemblement lancé componen diverses organisations politiques et syndicales n’a pas rassemblé l’ensemble des foules, ce jeudi midi à Carcassonne.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *