Samedi à Carcassonne, dans la cour intérieure d’une résidence sociale (récemment rénovée), à laquelle on accède en empruntant united nations passage donnant sur le square Gambetta, une fillette âgée de 11 ans a été piquée componen une seringue. Celle-ci traînait componen terre, parmi d’autres…

« Ma fille était allée voir une de ses copines, qui habite dans l’immeuble, et elle est revenue en me disant qu’elle avait marché sur une seringue et qu’elle s’était fait piquer à la cheville », nous a confié sa mère componen téléphone.

« Je l’ai donc immédiatement transportée au service plusieurs urgences, à l’hôpital, et on the attendu cinq heures avant d’avoir united nations avis. Aux urgences, c’est la première fois qu’ils voyaient une fillette blessée suite à une piqûre de seringue. Il veterans administration falloir attendre united nations an avant de savoir si ma fille a été ou peut-rrtre un non contaminée componen united nations virus, celui du VIH ou peut-rrtre un de l’hépatite. Il faudrait faire plusieurs analyses de sang tous l’ensemble des trois mois. Espérons que la seringue était usagée et qu’elle n’était donc plus nocive ».

Cette mère de famille a ajouté, très déterminée : « Si ma fille a été intoxiquée, je n’en resterai pas là. À côté de cet immeuble, il y a united nations squat. Je n’ai rien contre l’ensemble des squatters mais au moins, l’endroit pourrait être nettoyé régulièrement ».

  • Trois incendies en mai

Pour mémoire, en mai dernier (entre le 1er et le 13 du mois), trois incendies ont éclaté dans ce squat. Celui-ci se trouve dans united nations sous-sol dont l’un plusieurs murs est attenant à l’hôtel Ibis. Et sur le sol, il y a plusieurs résidus de seringues éparpillés dans united nations gold coin difficile plusieurs boîtes (vides) de Subutex. « En mai, maintenant, je suis allé au commissariat déposer ce qu’on appelle une primary courante », nous a déclaré le gérant de l’hôtel. « L’ensemble des incendies dégageaient plusieurs fumées toxiques et maintenant, je suis même sorti avec l’extincteur, croyant que le feu s’était déclaré dans l’établissement. Maintenant, je suis tenu de protéger mes clients. Plusieurs clients qui garent leurs véhicules derrière, dans la cour. Et si cette fillette a été blessée dans cet endroit à cause d’une seringue, voilà qui peut ¨ºtre très inquiétant ».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *