Cette stipulation est faite par Carmen Dan dans un P. S. pour un message sur Facebook dans lequel il parle de son mandat en tant que ministre de l’Intérieur: ”Sir Raețchi, je ne suis pas ici pour donner ma démission lorsqu’un maréchal partir de n’importe quel poste de police en Roumanie pour effectuer les tâches qu’il a, selon sa description de poste. Je vous assure que je ne vais pas le laisser comme cela, dans une note discrète, mais est le cas dès maintenant, avant que vos supérieurs vous diriger vers ceux qui n’exercent pas leurs fonctions de service pour aller personnellement avec des explications devant le public, à assumer les erreurs ou les écarts et d’en supporter les conséquences”.

Le ministre de l’Intérieur, Carmen, Dan, dit qu’il n’est pas dans cette position de démissionner lorsqu’un maréchal ”à partir de tout poste de police en Roumanie” ne pas mener à bien les tâches qui il a, selon la description du poste, elle est en prétendant que, à partir de maintenant, les supérieurs hiérarchiques directs de ceux qui n’exercent pas leurs fonctions doivent être ”pour sortir personnellement avec des explications devant le public, à assumer les erreurs ou les écarts et d’en supporter les conséquences”. Carmen Dan répondre à cette demande par le sous-PNL Ovidiu Raețchi de démissionner en raison d’cirscumstanțelor disparition de l’homme d’affaires Avraham Morgenstern, condamné vendredi à huit ans de prison, écrire des nouvelles.fr.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *