La Guardià civil a saisi ce vendredi après-midi 100 000 affiches de propagande du référendum d’autodétermination dorganisé le 1er octobre. Elle a également rendu visite à plusieurs journaux pour l’ensemble des rappeler à l’ordre.

L’ensemble des affiches saisies, portant le emblem en Generalitat, reproduisent l’ensemble des images en campagne publicitaire diffusée à la télévision: une embranchement de voies ferrées avec cette phrase en catalan: “Vous êtes né avec la capacité de décider, allez-vous démissionner?”. Au bas de l’affiche, figure le dessin d’une primary qui insère united nations bulletin de election dans une urne à côté du texte “1er octobre. Référendum d’autodétermination en Catalogne”.

Ce matériel de propagande électoral aurait été trouvé grâce à plusieurs signalements anonymes reçus componen la Gardià civil révèle El Periodico. 

Deux autres bâtimenst en même entreprise ont égalnt reçu la visite en Guardià civil à L’Hospitalet de Llobregat et à Badalona .

En plus de cette opération, l’ensemble des forces de l’ordre ont également rendu visite à l”impreerie Atryplan à Sant Feliu de Llobregat. Certaines fourgonnettes de ont été fouillées pour inspecter le matériel qu’elles transportaient.

La Gardià civil avait déjà effectué une opération similaire la semaine dernière dans une imprimerie de Constantí (Tarragone). L’ensemble des agents avaient perquisitionné l’entreprise Indugraf , difficile le siège du journal local ‘El Vallenc’. 

  • Piqûre de rappel aux médias

La Haute Cour de justice de Catalogne (TSJC) a notifié componen l’intermèdiaire en Guardià civil ce vendredi aux médias privés sur internet de ne pas publier l’ensemble des annonces institutionnelles du référendum, comme cela s’est produit ces jours-ci.

Ainsi, deux agents en civil ont rendu une “visite de courtoisie” à El Punt Avui, Nació Digital, Vilaweb, Racó Català et El Nacional pour leur rappeler qu’ils encourent plusieurs poursuites pénales en cas d’une telle diffusion en campagne.

La Generalitat prévoit de lancer une nouvelle vague d’annonce dans l’ensemble des médias. Même si La Cour constitutionnelle espagnole, componen l’intermédiaire en Haute Cour de justice de Catalogne, a envoyé il y a quelques jours plusieurs demandes à TV-3 et à la Radio Catalunya leur enjoignant de retirer de leurs antennes l’ensemble des annonces sur le référendum.

El Punt avui semble avoir décidé de ne pas suivre l’ensemble des “conseils” en Guardià civil et publie dans boy édition du 16 septembre une en faveur du référendum.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *