Monde

Ceta : les Belges ont trouvé un accord

Une position commune de la Belgique sur le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta) a été arrêtée, ce qui pourrait permettre sa signature prochaine, a affirmé jeudi le Premier ministre belge, Charles Michel.

«Un accord» a été trouvé, a-t-il dit, jeudi midi, à l’issue d’une nouvelle réunion avec les différentes régions et communautés linguistiques belges. Cet accord doit maintenant être envoyé à l’Union européenne et aux différents Parlements de Belgique, qui s’exprimeront dessus «avant vendredi minuit». C’est une «bonne nouvelle pour la Belgique au niveau européen», a ajouté le Premier ministre.

Comme Charles Michel, Didier Reynders, le ministre belge des Affaires étrangères, s’est félicité de cet accord sur Twitter :

Le ministre-président de Wallonie, Paul Magnette, à l’origine du blocage de l’accord sur le Ceta , a également applaudi la nouvelle : «Nous avons enfin trouvé un accord entre Belges. La Wallonie est extrêmement heureuse que nos demandes aient pu être entendues.»

Le président du Conseil européen Donald Tusk a également fait part de sa satisfaction et a indiqué qu’il allait en informer le Premier ministre canadien Justin Trudeau une fois que toutes les procédures de l’Union européenne auront été finalisées :

Sommet annulé

La signature du Ceta se heurtait au veto du parlement wallon, soutenu par la région de Bruxelles-Capitale, qui demandait des modifications rejetées par les autorités européennes. Ce jeudi, un sommet devait réunir les délégations canadiennes et européennes en vue de la signature du traité. Mais, face à l’imbroglio belge, Justin Trudeau avait décidé, mercredi soir, de rester à Ottawa. Le sommet avait été officiellement annulé, jeudi matin.

Read More
Monde

Le rêve déçu de la Cour pénale internationale

Malgré ces difficultés, la CPI n’en reste pas moins un symbole pour tous ceux qui luttent pour la fin de l’impunité pour les dictateurs et massacreurs de haut vol. Il a fallu plus de trois décennies pour que la Cour européenne des droits de l’homme gagne la crédibilité qui est aujourd’hui la sienne pour les 800 millions de citoyens des 47 pays membres du Conseil de l’Europe. Mais les Etats concernés ont joué le jeu, et les opinions publiques aussi. Au contraire, la CPI semble encore incarner une justice hors sol, avec toutes les limites qui en découlent.

Mais ce coup d’éclat du procureur de l’époque, l’Argentin Luis Moreno Ocampo, a eu un effet inverse de celui recherché : il a décrédibilisé un tribunal qui n’a pas les moyens de faire exécuter ses mandats d’arrêt. En se posant en victime de l’Occident, l’homme fort de Khartoum a continué à parader aux sommets de l’Union africaine, de la Ligue arabe ou de l’Organisation de la Conférence Islamique.

Parmi les 124 Etats parties à la CPI, 34 sont africains. Mais les élites de bon nombre d’entre eux accusent désormais la CPI de « chasse raciale ». De fait, la quasi-totalité des procédures ouvertes jusqu’ici ont visé des pays africains, et la première condamnation, prononcée au bout de dix ans, visait un chef de milice congolais, Thomas Lubanga. Certes, une enquête a été ouverte sur les crimes commis en Géorgie lors de l’attaque des forces russes en 2008, et d’autres pourraient l’être en Colombie ou en Palestine, mais elles ont peu de chance d’aboutir.

Lire aussi :   La Gambie veut à son tour sortir de la CPI

Read More
Monde

Le projet de ligne TGV Lyon-Turin condamné componen le Tribunal Permanent plusieurs Peuples

Philippe Texier. C’est united nations tribunal d’opinion qui a fait suite au Tribunal Russel créé pendant la guerre du Vietnam ( componen Bertrand Russel et Jean-Paul Sartre, pour juger l’ensemble des crimes de guerre américains NDLR ), puis pour juger l’ensemble des dictateurs en Amérique latine. En 1976 est proclamée la Déclaration d’Alger sur l’ensemble des Droits plusieurs peuples, et dans la foulée est créé le Tribunal Permanent plusieurs Peuples sous l’égide d’un sénateur italien. Depuis sa création, il y a eu une trentaine de sessions, dont celle sur l’ensemble des grands projets et en particulier le TGV Lyon-Turin.

Qu’est-ce que le Tribunal Permanent plusieurs Peuples, exactement ?

Philippe Texier. Dans la partie italienne, il s’agit de creuser sous une montagne qui contient de l’uranium et de l’amiante, ce qui pose de gros problèmes de santé pour l’ensemble des populations environnantes. Et puis il y a la question environnementale, l’écosystème en vallée de Suse sera entièrement détruit.

Il n’y a jamais eu de débat public là-dessus. Il y avait donc toutes l’ensemble des raisons pour que le TPP s’intéresse au projet.

Philippe Texier. Le Tribunal Permanent plusieurs Peuples ne dispose pas de forces coercitives, mais c’est une arme aux mains plusieurs gens qui luttent pour leurs droits parce qu’ils ont une étude juridique et scientifique sérieuse.  Nous l’avons amenée au Parlement européen parce que c’est l’institution démocratique de l’Europe. Nous voudrions essayer de forcer l’ensemble des choses et d’exiger plusieurs deux états ( l’Italie et la France ) qu’il y ait une vraie étude technique qui dise si oui ou peut-rrtre un non ce projet est rentable et intéressant, en n’écartant pas a priori l’option de dire non. Jusqu’à maintenant, sur le projet de TGV Lyon-Turin, l’ensemble des institutions européennes ont été en dessous de tout. »

Philippe Texier. Au Val de Suse, il y a une législation qui a été prise pour considérer la zone comme prioritaire, et qui peut ¨ºtre militarisée. Lorsqu’on y est allés, on the été encadrés componen plusieurs soldats en armes qui nous ont suivi pas à pas, qui nous ont filmés, qui nous ont photographiés, et qui nous ont interrogés. On avait l’impression d’être dans united nations camp militaire ou peut-rrtre un en état de siège alors que rien ne le justifie.

Et ensuite de défendre le droit à pouvoir disposer de l’information loyalement. Or on constate que toutes l’ensemble des administrations en France ont donné plusieurs avis négatifs sur ce projet, mais que ces avis n’ont pas été distribués, ni médiatisés, ni transmis aux populations pour qu’elles puissent se faire une véritable idée du projet.

Je prends l’exemple d’un plusieurs mensonges qui a consisté à dire qu’avec le TGV Lyon-Turin, on ferait Paris-Milan en 4 heures au lieu de 7.  7h, c’est quand on prend une voie classique au lieu de prendre une ligne à grande vitesse existante, et qu’on a 9 arrêts. La vérité, c’est qu’aujourd’hui on peut faire le parcours en 5h15, et que pour 26 milliards, on pourra le faire en 4 heures 15.

Read More
Monde

Dans la peau de Barbara

Concert demain à 20 h 45 à l’hôtel Cordouan. Tarifs : 22 euros, 20 euros pour l’ensemble des adhérents City jazzy. Gratuit pour l’ensemble des moins de 12 ans. Billetterie : Royan tourisme accueil, grandes surfaces et sur world wide web.cityjazzy.com. Renseignements au 06 08 61 13 95.

« Pour tous ceux qui ne la connaissent pas encore ou peut-rrtre un pour l’ensemble des amoureux de cette grande dame en chanson française, l’ensemble des Gueules de nuit vont offrir plusieurs chansons cueillies tout au lengthy de sa carrière pour entrer united nations peu plus dans sa vie de femme secrète », prévient Alain Abril, le producteur sous boy label City jazzy. Ce spectacle, donc, promet plusieurs moments intenses en émotion où se mêleront pressure et fragilité, douceur et légèreté.

Dans united nations décor rouge et noir l’ensemble des Gueules de nuit – trois musiciens et une chanteuse, Anne-Laure Moinet – vont faire revivre, demain soir à 20 h 45 à l’hôtel Cordouan de Royan, l’univers en chanteuse Barbara dans le cadre plusieurs concerts City jazzy. Quatre artistes qui prennent le public componen la primary et componen le cœur pour porter le message en poésie lyrique et la beauté mélodique plusieurs compositions en « Dame brune ».

Read More
Monde

Bastides d’Aquitaine : entre fête et travail

Villes neuves médiévales

Puis, l’ensemble des administrateurs ont reçu Huguette Clignet et Mélanie Pépin, en plate-forme collaborative Coop’conseils, à qui a été confiée une réflexion sur l’intégration plusieurs bastides dans united nations itinéraire culturel européen plusieurs « Villes neuves médiévales ». Acquérir une bonne visibilité et développer plusieurs capacités à coopérer autour d’un projet structurant canalisent le travail préparatoire à l’intégration dans cet itinéraire thématique reliant l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Pologne, la Suisse, la Poméranie, la Slovaquie, la Tchéquie ou peut-rrtre un la Scandinavie.

United nations gros travail en perspective, qui pourra bénéficier en réflexion qui veterans administration être mise en place tout d’abord au niveau plusieurs associations départementales plusieurs bastides, la fédération en assurant la synthèse, qui constituera le cadre d’une véritable stratégie de développement.

Samedi dernier, le conseil d’administration en Fédération plusieurs bastides d’Aquitaine s’est réuni en mairie, juste au-dessus en place Royale, où se déroulait le 18e Armagnac en fête. Profitant en venue de personnalités, l’ordre of the day, déroulé componen le président Jean Baucou, a porté tout d’abord sur le tourisme, autour de Renaud Lagrave, vice-président en Région, qui a entendu l’ensemble des interrogations en fédération sur la façon d’exister dans la Nouvelle-Aquitaine.

L’après-midi, le président Baucou et ses administrateurs se sont entretenus avec Dominique Graciet, président en Chambre régionale d’agriculture en Nouvelle-Aquitaine. Jean Baucou a retracé l’historique en fédération et l’ensemble des conventions passées avec la Chambre régionale de commerce et d’industrie, ainsi qu’avec la Chambre régionale de métiers. En clair, il souhaiterait avoir united nations cadre de travail de même nature avec l’ensemble des services régionaux de l’agriculture, notamment au niveau en reprise plusieurs exploitations et du tourisme vert, avec gîtes et chambres en bastide. Assurant qu’il était prêt à travailler avec la Fédération plusieurs bastides d’Aquitaine, Dominique Graciet a rappelé que plusieurs outils existent déjà (plus de 600 marchés de producteurs de pays cette année, dont la moitié en Dordogne), ce qui n’empêche pas de « voir aussi comment faire converger l’ensemble des actions entre chambres ».

Read More
Monde

Ça se passe en Europe : le foie gras menacé componen le Brexit

« L’une plusieurs conséquences positives du Brexit sera que nous pourrons avoir de meilleurs standards pour le bien-être animal », estime le député conservateur Henry Cruz dans le « Occasions ». Pour cet élu, c’est la réticence plusieurs autres pays européens qui a empêché la Grande-Bretagne d’adopter plusieurs règles plus strictes.

Le Brexit devrait coûter 5,6 milliards aux exportations françaises

Rien de prévu pour le moment

Plusieurs sources proches du gouvernement citées componen le « Occasions » assurent qu’aucune interdiction n’est prévue pour le moment. Il sera vrai que Theresa May a plusieurs questions plus importantes à régler dans l’immédiat ! Mais la pression plusieurs opposants au foie gras « veterans administration probablement augmenter une fois que la Grande-Bretagne sera sortie de l’UE », estiment ces sources, selon le quotidien de droite.

Le foie gras veterans administration-t-il disparaître plusieurs magasins et plusieurs restaurants de Grande-Bretagne ? C’est l’une plusieurs conséquences possibles du Brexit, évoquée componen le « Occasions ». Bien que beaucoup de Britanniques s’offusquent du gavage plusieurs oies et plusieurs canards, le Royaume-Uni est aujourd’hui contraint de commercialiser le foie gras au nom plusieurs règles qui régissent l’ensemble des échanges commerciaux au sein de l’Union européenne.

Qu’en sera-t-il après 2019, lorsque le Brexit sera devenu une réalité ? Le secrétaire d’Etat à l’Agriculture, George Eustice, a été interrogé sur ce point. Dans une réponse écrite au Parlement, il ne répond pas à la question mais souligne que la réglementation sur le bien-être plusieurs animaux s’appliquera pour toute production réalisée en Grande-Bretagne.

Read More
Monde

L’ensemble des pays africains désertent la Cour pénale internationale

Dans united nations communiqué, l’ensemble des « Elders », qui rassemblent plusieurs personnalités reconnues et engagées pour la paix, rappellent l’ensemble des mots de Nelson Mandela en faveur en Cour et invitent l’ensemble des trois Etats à « changer de cap » et à « lutter de l’intérieur » pour la réformer et faire en sorte qu’elle rende « une justice efficace » et « scrupuleusement neutre ».

Censée prévenir de futurs crimes ou peut-rrtre un consolider l’ensemble des processus de paix, la justice internationale est toujours l’objet de tentatives d’instrumentalisation. Ce que dénoncent en creux nombre d’Etats africains, pourtant enclins à l’user à leurs fins. En coopérant avec la Cour, plusieurs chefs d’Etat y ont vu le moyen d’éloigner pour longtemps leurs opposants.

Lire aussi :   La Gambie veut à boy tour sortir en CPI

La question en CPI avait aussi été évoquée lors d’une visite de Benjamin Netanyahu au Kenya et en Afrique de l’Est, en juillet. Vehicle la Cour n’inquiète plus seulement l’ensemble des responsables africains. L’adhésion en Palestine en 2014, suivie de l’ouverture d’un examen préliminaire (étape préalable une éventuelle enquête) sur l’ensemble des crimes commis à Gaza, avaient provoqué la colère d’Israël. Depuis, Tel Aviv a changé de stratégie et évite l’opposition frontale. Début octobre, une délégation du procureur s’est rendue pour la première fois en Israël, précisant dans united nations communiqué ne pas venir pour enquêter. Le dossier est brûlant et la procureure avance donc avec prudence.

Qui peut le prochain ? On évoque notamment l’Ouganda, la Namibie, la Tanzanie et le Kenya. Depuis l’élection d’Uhuru Kenyatta à la tête du pays en 2013, malgré le mandat d’arrêt qui pesait contre lui, la menace du retrait est régulièrement brandie. L’Union africaine avait cherché l’unité contre la Cour – sans la trouver – lors de boy sommet de Kigali, en juillet. « A moins d’un retrait en masse, le Kenya ne sortira pas, en tout cas pas dans l’immédiat », analyse united nations diplomate, vehicle « les Kenyans ont tout intérêt à rester à l’intérieur en Cour pour pouvoir peser au sein de l’Assemblée ».

Treize jours avant Banjul, Bujumbura avait ouvert le bal. Plongé dans united nations nouveau cycle de violences, le Burundi répondait à l’examen préliminaire ouvert componen la procureure Fatou Bensouda en avril, en se retirant du traité. Cette décision n’empêchera pas la poursuite de l’affaire, puisque le retrait ne deviendra effectif qu’un an après avoir été notifié au secrétaire général de l’ONU.

Lire aussi :   Le Burundi a décidé de quitter la CPI

Mais pour la Cour, le véritable choc est venu de Pretoria. Longtemps considéré comme l’un plusieurs plus actifs soutiens en Cour sur le continent, l’Afrique du sud a tourné casaque en juin 2015. Hôte d’un sommet de l’Union africaine, Pretoria avait accueilli le président soudanais Omar Al-Bachir sans exécuter l’ensemble des mandats d’arrêt émis componen la CPI en 2009 et 2010 pour génocide et crimes contre l’humanité au Darfour, suscitant l’ensemble des critiques virulentes de l’opposition et en société civile. Le 22 octobre, suite à l’annonce du retrait sud-africain, le président de l’Assemblée plusieurs Etats parties à la Cour demandait au Burundi et à l’Afrique du Sud de « reconsidérer leurs positions ». Sidiki Kaba invitait l’ensemble des Etats tentés de quitter la Cour, à dialoguer.

Read More
Monde

Le dossier sur la base nautique avance

Foires et marchés

Jeudi dernier, le Conseil a adopté le projet de base estivale touristique et du plan de financement élaborés avec la Cara. Plusieurs subventions sont sollicitées auprès de l’Europe (programme Leader 2014-2020) et en Région. « Il faut saluer le travail engagé componen l’ensemble des pêcheurs, l’ensemble des kayakistes et toute une équipe courage de bénévoles, qui sont en train de débroussailler le lit en Seudre », a souligné le maire. L’adjoint Jean-Marc Babin a dévoilé l’ensemble des contours d’un projet touristique associant l’ensemble des communes proches et le club de canoë-kayak, qui aura pour challenge de développer l’activité et de favoriser l’emploi local, entre eau douce et eau salée.

L’exploitation plusieurs foires et marchés couverts et de plein air sera désormais exploitée componen l’entreprise Frery (Châteauroux). Jusqu’à présent, plusieurs agents municipaux intervenaient sur chaque animation. La délégation débutera le 1er janvier pour une durée de trois ans et une redevance annuelle sera versée à la commune pour united nations montant de 12 000 euros.

Wladimyr Gényk et Claude Descote ont posé une question sur l’acquisition d’un minibus de 9 places. L’ensemble des deux élus ont dénoncé la procédure d’achat, tout en exposant que le minibus aurait dû être pris en charge componen l’agglomération ou peut-rrtre un le center communal d’action sociale. En réponse, le maire est revenu sur le détail de l’opération et la reprise de l’ancien véhicule, l’ensemble des subventions obtenues difficile le service de proximité et d’accompagnement apporté.

L’ensemble des élus ont évoqué la loi de solidarité et de renouvellement urbains et l’ensemble des contraintes locales de construction de nouveaux logements. L’ensemble des élus ont pris connaissance plusieurs subventions accordées pour l’ensemble des travaux de l’Ancien Minage. L’ensemble des partenariats avec l’ensemble des Amis plusieurs bêtes (fourrière animale) et l’ensemble des Jardins de Saturne (sensibilisation au jardinage) ont été salués.

Read More
Monde

Mossoul: La France doit agir pour la renovation de l&#039Irak et sa démocratisation (PCF)

La lutte contre l’EI et l’ensemble des djihadistes passe également componen la nécessité d’en finir avec le soutien direct ou peut-rrtre un indirect financier, matériel et politique apporté componen plusieurs pays qui, componen ailleurs, participent à cette coalition militaire. L’ensemble des engagements dans ce sens plusieurs Etats devant leurs propres opinions publiques doivent être clairs et nets, et l’ONU le garant de leur respect.
Il s’agit de conditions incontournables pour affaiblir réellement et durablement l’EI et l’ensemble des djihadistes qui lui ont fait allégeance et qui ne peuvent que tirer avantage comme ils ont su le faire jusqu’ici plusieurs interventions étrangères au Proche-Orient.
 

L’offensive sur Mossoul a été lancée le 17 octobre après plusieurs semaines de préparatifs mais ce n’est que ce mardi que François Hollande a appelé à « anticiper l’ensemble des conséquences en chute de Mossoul ».
L’ensemble des déclarations du chef de l’Etat à l’ouverture en réunion plusieurs ministres en Défense plusieurs 13 pays (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Canada et Australie) coalisés dans l’offensive de Mossoul confirment l’ensemble des préoccupations légitimes au moment du lancement de l’opération militaire quant au degré d’impréparation et au manque de visions politiques plusieurs membres en coalition militaire censées venir en appui plusieurs forces militaires irakiennes et kurdes.

La Turquie entend maintenant se saisir de l’occasion pour engager plusieurs troupes en Irak afin d’”éliminer toute menace contre ses intérêts” — ce qui ne signifie pas autre chose que poursuivre ses bombardements contre l’ensemble des bases du PKK qui ont pourtant été parmi l’ensemble des principaux remparts à l’Organisation de l’Etat islamique. Cela vient confirmer l’existence d’intérêts divergents si ce n’est antagonistes plusieurs membres de cette coalition militaire.
C’est donc à nouveau la voix militaire, tactique, qui a pris le dessus sur la voix politique et diplomatique alors que la question en garantie de l’intégrité du territoire irakien et celle du respect du caractère multiculturel et confessionnel de l’Irak sont essentielles et impliquent plusieurs engagements politiques de tous l’ensemble des acteurs et puissances concernées.
La France doit agir pour la mise en place d’un cadre multilatéral sous égide de l’ONU visant la renovation économique du pays et sa démocratisation, et garantissant aux Irakiens dans la diversité plusieurs composantes de leur nation la pleine maîtrise plusieurs choix et décisions.

Read More
Monde

Syrie : 22 enfants tués dans united nations raid

Vingt-deux enfants et six enseignants ont été tués dans plusieurs raids menés mercredi contre une école dans la province syrienne d’Idlib (nord-ouest), a indiqué l’Unicef.

Dans united nations communiqué, le directeur général de l’Unicef Anthony Lake dénonce « une tragédie » et united nations possible « crime de guerre ».

L’Unicef n’a pas précisé componen qui avait été menée cette attaque.

Avions militaires

Il pourrait s’agir selon lui « de l’attaque la plus meurtrière contre une école depuis le début en guerre » en Syrie il y a cinq ans et demi. « C’est une tragédie, c’est united nations scandale et si cette attaque est délibérée, c’est united nations crime de guerre », a-t-il ajouté. L’école a été attaquée « à plusieurs reprises », précise le communiqué, sans donner davantage de détails.

United nations plusieurs projectiles est tombé à l’entrée de l’école au moment où l’ensemble des enfants étaient évacués en raison plusieurs bombardements, a affirmé à l’AFP united nations militant anti-régime du Idleb Media Center qui a requis l’anonymat.

United nations précédent bilan faisait état de 35 civils tués dont onze enfants. « Des avions militaires ont mené six frappes sur le village de Hass, contre une école et ses environs, tuant 35 civils, dont 11 enfants », a indiqué l’Observatoire syrien plusieurs droits de l’homme (OSDH).

Read More