Monde

Séisme en Italie : « L’ensemble des répliques menacent l’ensemble des secouristes »

Le Monde Componen

Eclairage

United nations puissant tremblement de terre, survenu dans la nuit du 23 au 24 août, a dévasté plusieurs localités du center de l’Italie. Comment l’ensemble des secours s’organisent-ils ? Quelles difficultés rencontrent-ils ? Témoignage de notre envoyé spécial à Amatrice.

LE MONDE

L’ensemble des Amis de Redon Espic font le point

Le point d’orgue de ce calendrier sera la grande fête organisée à l’occasion plusieurs 20 ans de l’association et en fin plusieurs travaux de rénovation en toiture. Le bureau de l’association a évolué avec le départ de Ginette Clavier (trésorière) et l’arrivée de deux nouveaux membres : Françoise Maraval (vice-trésorière) et Richard Pedot (secrétaire adjoint).

L‘assemblée générale plusieurs Amis de Redon Espic s’est tenue à la salle plusieurs fêtes de Castels, à Finsac, mercredi 17 août, avec forty four percent plusieurs adhérents représentés. L’ensemble des différents dossiers avancent avec, notamment, l’ensemble des travaux en toiture qui vont reprendre en septembre avec united nations nouveau fournisseur de lauzes. Ils devraient être terminés en fin d’année.

Le programme annuel plusieurs événements 2016-2017 est riche avec la journée plusieurs associations de Saint-Cyprien (dimanche 4 septembre), le concert du Téléthon (début décembre), la fête en tradition pastorale (15 avril 2017) et l’ensemble des journées du patrimoine du 9 et 10 septembre 2017.

Pérou: pour la première fois, united nations drone survole le volcan Ubinas

Plusieurs chercheurs ont envoyé united nations drone pour survoler le volcan Ubinas, situé dans le sud du Pérou. Ces images du cratère, situé à près de 6000 mètres n’avaient jamais été observées de si près. Le but de cette expérience est de recueillir plusieurs informations en vue de prévenir l’ensemble des futures éruptions du volcan.

Componen LEXPRESS.fr, publié le

Fiscalité : Bruxelles ferme face à Washington et Apple

Brazier de fer en perspective. La Commission européenne a défendu, jeudi, l’enquête lancée contre l’ensemble des pratiques d’optimisation fiscale d’Apple en Irlande, fortement critiquée componen Washington.

Toute cette affaire repose sur la question plusieurs rescrits fiscaux (« tax rulings ») passés entre certains pays (Irlande, Pays-Bas, Luxembourg etc.) et de grandes multinationales. En 2014, l’optimisation fiscale effrénée de certaines sociétés était devenu united nations sujet sensible politiquement, sans que cela se traduise encore sur l’agenda politique. Bruxelles avait donc décidé de s’y attaquer non pas componen la voie législative, mais componen le biais plusieurs règles concurrentielles : ces « tax rulings » accordés seulement à plusieurs grands groupes étaient perçus comme une aide d’Etat indue. « Ce n’est tout simplement pas la première fois que plusieurs enquêtes fiscales sont menées via le prisme plusieurs aides d’Etat », se défend une source européenne, qui note aussi que plusieurs entreprises européennes (Fiat, et une trentaine de sociétés belges) ont également été visées.

Optimisation fiscale effrénée

Mercredi, le Trésor américain a publié united nations « Livre blanc » en forme de réquisitoire contre cette offensive de Bruxelles, jugeant qu’elle pourrait avoir united nations impact « disproportionné » contre l’ensemble des multinationales américaines, dont la marque à la pomme. « L’ensemble des règles s’appliquent de façon indiscriminée à toutes l’ensemble des entreprises européennes ou peut-rrtre un non européennes. La Commission cherche seulement à assurer united nations traitement égalitaire et à assurer le recouvrement plusieurs aides indues », a répondu Alexander Winderstein, le porte-parole de l’exécutif européen. En clair, pas question de plier, alors que le verdict dans l’enquête lancée en 2014 contre Apple est attendu cet automne. L’ensemble des chiffres l’ensemble des plus fous – de 10 à 20 milliards d’euros – circulent sur le montant de l’amende que l’entreprise pourrait être amenée à payer.

Habituelles foucades américaines

Sans que cela ne fasse plier pour le moment Margrethe Vestager, la Commissaire à la Concurrence, réputée intraitable

Bruxelles a l’habitude de ces foucades américaines. En février, le secrétaire américain au Trésor, Jack Lew, avait déjà écrit pour se plaindre du traitement infligé à Apple. En 2015, alors que Bruxelles enquêtait contre l’ensemble des pratiques anti-concurrentielles de Google , Obama avait aussi haussé le ton et parlé de protectionnisme européen.

Rendez-vous au « Monde Festival » du 16 au 19 septembre

« Comment la réalité virtuelle permet d’inventer de nouvelles expériences », avec Laurent Gaveau, directeur de l’institut culturel de Google.

Boualem Sansal, écrire contre l’assujettissement

« Humour et engagement : le rire comme déclencheur de rélexion », avec l’ensemble des humoristes Yassine Belattar, François Rollin, Christophe Alévêque et Océanerosemarie.

United nations « Live Magazine » avec la rédaction du « Monde » : L’ensemble des journalistes du Monde montent sur scène. Lundi 19 septembre au Théâtre en Porte-Saint-Martin.

La spécialiste jarnacaise du marbre de Julienne

Arlette sera présente au Symposium pour y animer united nations atelier, l’ensemble des samedis 10 et 17 septembre. L’exposition, installée dans la boutique Courvoisier, est visible jusqu’à dimanche.

Quelques jours avant l’ouverture en 10e édition du Symposium Worldwide de sculpture sur marbre de Julienne, et en complément de l’exposition chez Courvoisier, Arlette Lorin, membre fidèle de Julienne métiers d’art &amplifier tourisme, a animé united nations atelier démonstration de sculpture sur pierre sur l’ensemble des quais vendredi.

De nombreux visiteurs sont ve nus découvrir cet art. Accompagnée de Maryse Obom, présidente, elle a promu la prochaine biennale, qui aura lieu du 5 au 18 septembre, en sculptant une « Petite imbrication » (multiples visages).

L’OTAN peut-elle se passer en Turquie ?

– « La démocratie est devenue le baromètre plusieurs liens avec Ankara », componen Frédéric Charillon, professeur de sciences politiques à l’université d’Auvergne, Paris-II, Sciences Po et l’ENA. La Turquie doit faire la preuve de sa relation avec l’OTAN sur plusieurs dossiers concrets, notamment dans la lutte contre l’organisation Etat islamique.

Pour le chercheur Bayram Balci (CERI-Sciences Po), l’ensemble des « écarts de conduite » en Turquie « sont décevants et regrettables », mais « ne constituent pas une volonté de rupture ».

– « En qualité de seul pays musulman de l’OTAN, la Turquie doit rester ce pivot de dialogue », componen Bayram Balci, chercheur au Center de recherches internationales-Sciences Po. Evoquer la dérive autoritaire de M. Erdogan pour justifier une exclusion en Turquie de l’Alliance Atlantique est united nations argument fallacieux.

Pour le professeur de sciences politiques Frédéric Charillon, « la stabilité du pays, l’évolution de boy armée et l’ensemble des orientations internationales de boy exécutif constituent trois inconnues de taille face auxquelles il sera pour l’heure difficile de manœuvrer, tant que la réflexion opposera intérêts stratégiques et valeurs politiques ». Mais il ne redoute pas le rapprochement en Turquie avec la Russie, Ankara ayant déjà montré componen le passé sa capacité à enchaîner « crises spectaculaires » et « rapprochements », comme avec Israël.

« Les alliés en Turquie oublient qu’elle partage une frontière de 900 kilomètres avec la Syrie en guerre, et que l’ensemble des criminels de l’EI, aussi honnis qu’ils soient componen le pouvoir turc, se réclament, comme la majorité plusieurs Turcs, du sunnisme. Or Erdogan veut contenir la contagion djihadiste chez lui autant que nous, et il n’a pas intérêt à déclencher une opposition frontale aux djihadistes s’il ne veut pas amorcer la violence dans ses banlieues au prétexte qu’on lui intime de s’impliquer contre l’EI pour protéger l’ensemble des nôtres ».