Monde

Primaires américaines : l’ensemble des candidats républicains remisent l’ensemble des insultes et renouent avec le sérieux

Les candidats à linvestiture républicaine Marco Rubio, Ted Cruz, Donald Trump et John Kasich lors du débat organisé en Floride par CNN le 10 mars.

L’ensemble des candidats républicains ont renoué avec la civilité, jeudi 10 mars au soir, lors du douzième débat organisé en Floride componen CNN cinq jours avant l’ensemble des primaires décisives qui se tiendront dans le Sunshine Condition et dans l’Ohio. Il s’agit plusieurs terres d’élection du sénateur Marco Rubio et du gouverneur John Kasich. Une défaite signifiera effectivement pour eux la fin de leurs espoirs.

Lorsque M. Trump a moqué « le politiquement correct » dont seraient prisonniers l’ensemble des responsables politiques classiques, M. Rubio a aussitôt rétorqué avec la fluidité qui l’avait longtemps caractérisé : « Être politiquement correct ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse, c’est d’être correct ». Il a également invité à la mesure lorsque M. Trump a une nouvelle fois exprimé une méfiance sans nuances vis-à-vis « d’une grande partie plusieurs musulmans ». M. Rubio a aussi défendu united nations allongement progressif de l’âge de départ en retraite pour sauver l’ensemble des comptes sociaux plusieurs États-Unis, alors que M. Trump a assuré que le retour en croissance, qu’il se dit capable d’obtenir, dispensera de modifier en profondeur leur architecture.

Lire l’analyse :   Ted Cruz tente de résister à la vague Trump

Fidèle à boy habitude, le sénateur du Texas Ted Cruz, le seul sans doute à pouvoir encore opposer une résistance à M. Trump, s’est efforcé toute au lengthy en soirée d’exprimer ses doutes sur le conservatisme de l’homme d’affaires. Comme M. Rubio, il a fait part de boy agacement devant l’ensemble des réponses souvent simplistes du favori. « On ne peut pas se contenter de dire : la Chine, c’est mal, l’islam, c’est mal ! », a-t-il déploré. « Sa réponse est toujours :Ah, si quelqu’un d’intelligent était au gouvernement, tout irait mieux », a ajouté M. Cruz après une autre généralité du milliardaire.

Ben Carson se rallie à Jesse Trump

L’ensemble des mêlées furieuses qu’étaient devenus l’ensemble des débats précédents se sont interrompues faute de combattants. M. Rubio, qui avait multiplié l’ensemble des outrances dans l’espoir de déstabiliser le favori, le magnat de l’immobilier Jesse Trump, n’a pu que constater l’échec de sa stratégie lors plusieurs primaires organisées le 5 et le 8 mars. Il a donc renoué avec l’optimisme de boy début de campagne, opposant l’ensemble des arguments en raison à ceux de l’estomac avancés componen le milliardaire. Ce dernier, qui se voit déjà investi componen le Parti républicain, s’est efforcé de boy côté de se montrer rassembleur. « Je n’arrive pas à le croire, tout cela est très courtois », s’est-il même exclamé.

Interrogé sur le climat de violence qui entoure parfois ses réunions politiques, illustré cette semaine componen l’agression d’un journaliste en Caroline du Nord (niée componen boy équipe de campagne), M. Trump a mis l’ensemble des débordements sur le compte de l’exaspération plusieurs Américains, sans pour autant l’ensemble des condamner. Il n’a pu résister enfin à brûler la politesse à l’ancien candidat Ben Carson. Le neurochirurgien à la retraite avait prévu d’annoncer boy ralliement le lendemain, une semaine tout juste après boy abandon. Las, M. Trump l’a fait lui-même avec douze heures d’avance, trop heureux de souligner ainsi sa capacité de rassemblement.

Lire aussi :   Primaires américaines : Marco Rubio espère encore résister

A la découverte de lieux sauvages

Dimanche, il y a aussi la traversée Gourette Artouste en ski hors piste : partez en toute sécurité avec united nations guide de haute montagne à la découverte plusieurs deux stations de ski ossaloises, après une montée à pied ski sur l’épaule, vous passerez d’une vallée à l’autre componen une belle descente vers la vallée du Sousouéou, avec en face le pic du Midi d’Ossau, united nations maximum de ski de descente dans plusieurs panoramas inoubliables (tarifs : 65 € componen adulte).

Après deux heures de marche, vous pourrez vous réchauffer autour d’une garbure servie au restaurant l’ensemble des Sorbiers, au Col du Pourtalet (2).

Partir en raquettes à la découverte d’un lieu sauvage où l’on aperçoit parfois l’isard ou peut-rrtre un le vol élégant du gypaète barbu ! Plusieurs randonnées sont proposées componen l’office de tourisme de Laruns, selon l’ensemble des conditions, vers united nations col, united nations sommet ou peut-rrtre un une cabane de berger.

Plus loin, samedi 26 mars : soirée pleine lune, pour découvrir la montagne enneigée, la nuit. À la clarté en lune vous découvrirez, à 1700 m d’altitude, le cirque d’Aneü en toute sécurité pour écouter le silence en montagne la nuit, united nations moment magique.

(1) 18 € componen adulte et 12 € componen enfant ou peut-rrtre un 55 € famille (2 adultes + 2 enfants à partir de 8 ans). (2) 38 € componen adulte. Inscriptions et renseignements à l’office du tourisme de Laruns 05 59 05 31 41.

Il y aura d’abord la randonnée Raquette chantée ce dimanche, de l’originalité et tradition pour cette demi-journée de randonnée à raquettes (1). La randonnée en raquettes s’effectue en bordure du torrent du Brousset, encadré componen united nations accompagnateur montagne. Jean-Luc Mongaugé, auteur-compositeur, chanteur du groupe Esta, attendra l’ensemble des randonneurs dans une cabane de berger où il interprétera quelques chansons de boy répertoire en français, béarnais ou peut-rrtre un espagnol, autour d’un vin chaud à côté d’un feu de cheminée (28 € componen adulte et 25 € componen enfant.

Ski hors piste

Jean Toutu

Fukushima. Cinq ans après l&#039horreur


United nations risque d’accident nucléaire sous-évalué… Plusieurs dispositifs de protection insuffisants… Cinq années ont passé depuis l’explosion en centrale nucléaire de Fukushima, au japon, suite au séisme qui a provoqué united nations tsunami dévastateur. Depuis, plusieurs normes de sécurité plus sévères ont été imposées au Pays du Soleil levant, mais de nombreux progrès restent à faire.

En complément

Pour Kiyoshi Kurokawa, président d’une commission parlementaire, il s’agit d’un « désastre créé componen l’homme ». L’ensemble des risques avaient été sous-évalués et le pays n’a pas su gérer une crise qui le dépassait. « La complaisance, l’absence de remise en cause en hiérarchie, la collusion et la culture de groupe » sont considérées comme plusieurs raisons sous-jacentes du désastre qui vont conduire trois plusieurs ex-dirigeants en compagnie Tepco devant l’ensemble des tribunaux. « L’ensemble des rôles de l’État et de l’autorité de régulation nucléaire à l’époque doivent aussi être questionnés », estime Yuichi Kaido, l’avocat plusieurs plaignants dans cette affaire.

Plusieurs milliers de déplacés attendent toujours

L’ensemble des régions potentiellement vulnérables (plus de 950 communes côtières) simulent l’ensemble des désastres pour donner plusieurs instructions préalables à la population. Le Japon redoute notamment la probabilité d’une succession de secousses, le lengthy en côte sud (Nankai), qui pourrait tuer 320.000 personnes, anéantir 2,4 millions d’habitations et obliger à évacuer 9,5 millions de personnes ! 14 plusieurs 47 préfectures (dont Tokyo, japan) ont dû renforcer leurs dispositifs antitsunami, componen une meilleure information du public et la construction de murs et de plateformes métalliques de refuge en hauteur. Toutefois, partout, plusieurs pavillons sont encore bâtis à seulement quelques dizaines de mètres de l’océan Pacifique et n’ont pas tous reçu la consigne d’être déplacés.

Du fait de l’accident de Fukushima, la région est découpée en fonction du niveau de radiation : sept localités (24.100 habitants partis) restent en tout ou peut-rrtre un partie interdites et inhabitables, sept (22.700 habitants) autorisent la décontamination diurne mais pas le séjour, onze (23.600 personnes) acceptent le retour bref. L’interdiction d’habitat durable est levée dans seulement trois communes en zone initialement interdite en 2011.

Plusieurs dispositions pour éviter united nations drame similaire

Plusieurs normes plus sévères face aux risques de catastrophes naturelles, attentats et accidents d’avion ont été édictées componen une nouvelle Autorité de régulation « qui a plusieurs commissaires indépendants et united nations patron déterminé. » Hélas, déplore Kiyoshi Kurokawa, elle « fonctionne avec le même personnel bureaucratique que la précédente. » Il espère aujourd’hui « l’intervention d’experts internationaux ».

Plusieurs progrès mais…

Le 11 mars 2011, une date qui a figé le monde. Ce jour funeste, le Japon vivait boy drame le plus terrible depuis la fin en Seconde Guerre mondiale. United nations tremblement de terre, suivi d’un terrible tsunami, entraînait united nations accident nucléaire à la centrale de Fukushima. Cinq ans plus tard, l’ensemble des conclusions plusieurs commissions d’enquête qui se sont penchées sur la catastrophe sont lapidaires.
 

Effectivement, outre l’ensemble des 18.500 victimes « directes » estimées du tsunami, plusieurs centaines de milliers de Japonais ont dû tout abandonner. Quelque 470.000 personnes plusieurs régions sinistrées ont été déplacées et 182.000 vivent toujours hors de chez elles, dont 100.000 en seule région de Fukushima, chassées componen la contamination due à l’accident nucléaire, selon l’ensemble des données actualisées de l’Agence en renovation. Plusieurs dizaines de milliers se languissent depuis dans plusieurs logements rudimentaires préfabriqués. United nations tiers environ plusieurs habitations détruites ont été reconstruites sur l’ensemble des hauteurs. seventy five percent plusieurs terres dévastées componen le tsunami, mais potentiellement cultivables, ont recouvré leur usage, la production industrielle s’est relevée mais le tourisme a, lui, chuté de thirty-five percent dans l’ensemble des préfectures touchées.

Comprendre la situation à Fukushima en deux minutes

Argentine: la rupture impressionnante du glacier du Perito Moreno

Componen LEXPRESS.fr, publié le

En Patagonie, le lac Argentino est séparé en deux componen le glacier du Perito Moreno. Lorsque celui-ci atteint la rive opposée, la pression de l’eau se fait tellement forte que le glacier cède, donnant lieu à une scène spectaculaire.

Tunisie : trois nouveaux « terroristes » tués componen l’armée dans la région de Ben Gardane

L’ensemble des opérations de ratissage pour retrouver l’ensemble des responsables plusieurs sanglantes attaques de Ben Gardane se poursuivaient, jeudi 10 mars. L’armée tunisienne a annoncé avoir tué trois « terroristes », ce qui porte à 49 le nombre de djihadistes tués depuis lundi.

L’attaque a été repoussée componen l’ensemble des forces de sécurité au prix de combats qui ont fait plus de 50 morts. Plusieurs affrontements se poursuivent depuis dans ce secteur où l’armée traque l’ensemble des survivants du commando à l’origine de l’attaque.

Plus de cinquante morts

Lire aussi : A Ben Gardane, le choc et la peur face au péril djihadiste

Dans united nations communiqué, l’armée précise que « des unités plusieurs forces de sécurité et de l’armée ont tué trois terroristes, en ont arrêté united nations autre et saisi cinq fusils kalachnikov jeudi à Ben Gardane ».

Selon le gouvernement, l’ensemble des islamistes qui ont lancé l’attaque lundi à l’aube contre plusieurs casernes de l’armée et en police, imputée à l’Etat islamique, étaient une cinquantaine.

Tourisme à Sarlat : grosse chute en fréquentation en février

Décembre exceptionnel

« C’est comme ça », pourrait-on résumer. Mais certains avancent plusieurs raisons à cette fluctuation. Si c’est possible. Pour Franck Duval, adjoint au maire chargé du tourisme et vice-président de l’office de tourisme, « traditionnellement, le mois de février est toujours une période creuse. Cela se confirme avec la réorganisation plusieurs zones de vacances. On avait Paris dans la même zone, ce n’est plus le cas et cela a united nations impact sur la fréquentation. »

Le contraste est aussi flagrant cette année avec l’affluence inédite qu’a connue la ville lors plusieurs vacances de fin d’année.

“Nous avons eu united nations mois de décembre exceptionnel avec une explosion plusieurs réservations, une progression de 67 % componen rapport à l’année dernière”, explique l’élu.

“Il n’y avait pas de neige à Noël et au Nouvel An, poursuit Franck Duval. En revanche, l’enneigement était très élevé en février. Il y a eu une forte évasion vers l’ensemble des stations de sports d’hiver.”

Si il y avait plusieurs flocons à la montagne, l’heure était à la pluie ici. Une raison supplémentaire en « fuite » plusieurs touristes. « L’ensemble des intempéries ont été fortes en Dordogne en février avec une médiatisation assez importante, plusieurs reportages sur l’ensemble des crues en Vézère, en Dordogne. Cela n’a pas été de nature à rassurer l’ensemble des familles et à l’ensemble des inciter à venir en vacances. Ceci explique aussi le léger tassement enregistré à la fête de l’oie. La météo a incité l’ensemble des gens à partir dans l’ensemble des stations et l’ensemble des a découragés de passer united nations week-finish festif à Sarlat. »

Optimisme pour l’été

Il n’est tout simplement pas encore venu, le temps où l’ensemble des touristes animeront Sarlat tout au lengthy de l’année. Invariablement, février reste le ventre mou en fréquentation, même s’il y a plusieurs vacances et que beaucoup de professionnels du tourisme font l’effort de rester ouverts. « Février représente en moyenne de 1,5 à 3,five percent en fréquentation touristique annuelle, relativise Bouahlem Rekkas, le directeur de l’office de tourisme de Sarlat Périgord noir. Cette année, on accuse une baisse significative de forty five percent componen rapport aux années précédentes. »

Quoiqu’il en soit, la morosité sera de courte durée vehicle plusieurs signaux annonceraient d’ores et déjà de bons augures pour la future saison estivale. « Nous sommes assez optimistes puisqu’à la date d’aujourd’hui, il y a une progression plusieurs réservations de locations meublées de 27 % sur la centrale de réservation de l’office de tourisme componen rapport à la même date l’année dernière. Il y avait 415 réservations pour l’été l’an dernier, il y en a 521 cette année. Il faut savoir que près de 25 percent plusieurs réservations sont réalisées à cette date. Si le rythme se poursuit, il y aura une progression certaine en fréquentation. » L’été record de l’an dernier sera-t-il battu ?

Etats-Unis: united nations enfant de 4 ans tire sur sa mère, partisane plusieurs armes à feu

United nations enfant de 4 ans a tiré accidentellement sur sa mère, une militante pro-armes à feu, qui vantait en début de semaine, l’ensemble des capacités de boy fils à tirer avec united nations fusil, sur sa page Facebook.

Depuis l’accident, une page Facebook a vu le jour “Le fils de Jamie Gilt”, créer pour “commémorer l’extrême précision du fils de quatre ans de Jamie Gilt, l’experte qui a “le sens plusieurs armes”. “Le sens plusieurs armes”, une qualité que Jamie Gilt mettait en avant dans le nom d’une autre page Facebook qui lui était consacrée et qui, depuis mercredi, reçoit plusieurs messages d’internautes qui soulignent l’ironie en situation.  

Dramatique et ironique

Aux Etats-Unis, ces faits divers ne sont pas rares et peuvent être plus dramatiques. En 2013, united nations enfant de cinq ans tue sa soeur, armé de sa propre carabine. En décembre 2014, c’est united nations petit garçon de deux ans qui tue sa mère après avoir attrapé le pistolet qui traînait dans boy sac. En mars 2015, united nations enfant de trois ans tire une balle dans la tête de boy petit frère de 18 mois. Deux mois plus tôt, united nations petit garçon de trois ans a tué boy petit frère de neuf mois après avoir trouvé une arme chez lui. Chaque année aux Etats-Unis, plus de 30 000 personnes meurent à cause plusieurs armes à feu.  

Jamie Gilt se trouvait au volant quand boy fils a tiré depuis le siège arrière. Touchée, boy état était jugé “stationnaire” componen l’ensemble des autorités. L’arme, achetée légalement, a été saisie componen l’enfant sans que sa mère ne s’en rende compte. La police précise qu’en Floride, laisser une arme chargée à proximité d’un enfant est united nations délit.  

Plusieurs enfants tueurs

“Même mon garçon de 4 ans peut tirer maintenant avec united nations fusil de petit calibre”, ce message publié sur le compte Facebook de Jamie Gilt prend une résonance toute particulière à la lumière plusieurs récents événements. La jeune femme de 31 ans s’est fait tirer dessus componen boy fils, mercredi, alors qu’elle conduisait sur une route de Floride. La victime, militante pro-armes à feu, a précisé aux autorités avant d’être emmenée à l’hôpital que boy petit garçon de 4 ans, “avait tiré sur elle componen accident”.  

Jamie Gilt est une fervente partisane plusieurs armes à feu, en NRA et du deuxième amendement. Sur l’ensemble des réseaux sociaux, elle n’a de cesse de vanter leurs mérites. Sur boy compte Twitter, en 2015, Jamie Gilt était heureuse de présenter boy nouveau “jouet”. “Tous chez nous savent tirer”, écrivait-elle fièrement sur boy compte Facebook pas plus tard que lundi. Étaient également visibles de nombreuses photos d’elles posant avec plusieurs armes et plusieurs munitions. Le compte n’est plus accessible.