Un camp de personnes déplacées à Bangui, en février 2016.United nations camp de personnes déplacées à Bangui, en février 2016.Crédits : Siegfried Modola / REUTERS

Quatre personnes sont mortes et une vingtaine blessées, samedi 11 novembre au soir, dans une attaque à la grenade contre united nations café de Bangui, united nations incident suivi componen plusieurs représailles qui ont fait trois morts, premières violences significatives dans la capitale centrafricaine depuis début 2017.

<

Une situation très tendue

< < < <

« Perdre l’espoir »

< < < <

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *