L’ensemble des juges estiment que la dirigeante pourrait être tentée, si elle était maintenue en liberté, de détruire éléments clés du dossier.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *