Demain, l’ensemble des travailleurs du dimanche – oui, il y en a pas mal –, auront tous le même réflexe : regarder leur réveil et s’angoisser à l’idée qu’ils vont arriver en retard. Autre effet secondaire du passage à l’horaire estival : la perte d’une heure de sommeil.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *