Nouvelles

Chers : la Mort d'une jeune fille victime d'”actes de torture et de barbarie”

le

Une petite fille de 6 ans, dont la mère et son petit ami ont été mis en examen le 4 janvier, à Bourges pour “actes de torture et de barbarie commis de manière habituelle sur un mineur de moins de 15 ans”, est décédé mardi à l’hôpital, at-on appris par le parquet de Bourges.

La petite fille était dans le coma depuis que sa mère, sous un faux nom, a été amené à l’hôpital de Bourges, le 30 décembre 2017.

La mère, âgé de 22 ans, et son compagnon, âgé de 24 ans, s’est enfui et a été arrêté à Toulouse. Placé en détention, ils sont confrontés à une peine d’emprisonnement à vie. Les faits doivent être reclassés dans des actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort de la victime.

“L’enfant a eu de multiples contusions, et les traces de morsure et de brûlures et d’un hématome sous-dural (l’accumulation de sang dans le crâne – ED) de compression”, selon le procureur de la République de Bourges, Joël Garrigue.

la mère de l’accompagnant, ainsi que l’une de ses sœurs, ont été mis en examen pour non-dénonciation de mauvais traitements sur un mineur de quinze ans. L’un de ses frères a également été accusé de non-assistance à personne en danger.

“La petite fille a été l’objet d’une procédure d’assistance éducative, à partir du mois de juin 2017. Le juge avait ordonné son placement dans le mois d’octobre. Cependant, ni les services sociaux, ni la police ont réussi à localiser l’enfant, sa mère qui fait tout son possible pour échapper”, a dit le magistrat.

Post Comment