Si l’ensemble des élus réunis à huis clos, n’avaient pas pu délibérer, il y a deux semaines, forcés de constater qu’ils n’étaient pas dans de bonnes conditions, ils devraient statuer ce samedi. Au menu : la protection fonctionnelle du maire dans le cadre d’une action pénale.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *