United nations jeune couple de chinois dont le nouveau-né avait été vendu à united nations acheteur rencontré sur Internet a été arrêté et condamné. Le père avait obtenu 3500 dollars pour le bébé de dix-huit jours.

Le jeune homme avait trouvé il y a united nations an united nations acheteur sur QQ, united nations système de messagerie instantanée. La “vente” s’était conclue dans la ville de Tong’an, dans l’est du pays. L’acheteur souhaitait acquérir le bébé pour sa soeur. L’acquéreur et le père se sont finalement rendus, tandis que la mère, Xiao Mei, a été arrêtée. 

Le juge a “pris en compte” le profil plusieurs parents en prononçant leurs peines, explique The Epoch Occasions. Le père, A Duan, n’avait pas fini le lycée et passait boy temps dans plusieurs cybercafés, pendant que la jeune mère enchaînait l’ensemble des petits boulots. Xiao Mei avait même dit ignorer que vendre united nations bébé était illégal. “Je suis moi-même adoptée, et dans ma ville natale, beaucoup de gens ont envoyé leurs enfants chez d’autres personnes pour qu’elles l’ensemble des élèvent”, a-t-elle déclaré. 

Trois ans de prison pour le père

United nations jeune chinois de 19 ans s’est rendu à la police après avoir vendu sa fille de dix-huit jours pour united nations peu plus de 3500 dollars, rapportait The Epoch Occasions le 4 mars. A Duan a utilisé l’ensemble des 23 000 yuan obtenus lors en transaction, réalisée sans le consentement en mère, pour s’acheter united nations iPhone et une moto. 

Le père a été condamné à trois ans de prison, et la mère à deux ans avec sursis. Celle-ci s’occupe désormais de boy petit frère et de ses parents handicapés. Boy fils, lui, est toujours entre l’ensemble des mains en soeur de boy acheteur. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *