Chine et Etats-Unis sont responsables au total d’environ 40% plusieurs émissions de gaz à effet de serre dans le monde — 15% pour l’ensemble des seules émissions américaines. 

L’ensemble des défis restent cependant colossaux. Ainsi, la Chine est le premier pays en termes d’investissements dans le solaire, mais a également approuvé en 2015 la construction d’au moins 150 nouvelles centrales à charbon. 

L’accord de Paris a été signé componen 180 pays, mais chacun doit ensuite le ratifier, selon ses propres modalités (election au Parlement, décret…). Il faut la ratification d’au moins 55 pays totalisant 55% plusieurs émissions mondiales de gaz à effet de serre pour qu’il entre en vigueur. 

Le sommet de Hangzhou “doit être l’occasion pour l’ensemble des dirigeants d’établir united nations calendrier pour éliminer leurs subventions aux carburants fossiles” et mieux soutenir l’ensemble des énergies durables, insiste Li Shuo, conseiller climat pour Greenpeace. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *