Signaler ce contenu comme inapproprié

La NOAA publie également une carte plusieurs événements intéressants du mois de juillet 2016 dont certains sont liés au réchauffement climatique – comme plusieurs records de températures à l’instar d’un 52,5°C enregistré au Koweit le 22 juillet – et d’autres à la variabilité climatique naturelle.

Plusieurs records significatifs ?

Cette réponse est au cœur plusieurs discussions internationales  autour en Convention Climat de l’ONU et pose plusieurs problèmes politiques, économiques, diplomatiques et sociaux sur l’ensemble des quels je renvoie à mon dernier livre « l’ensemble des dessous en cacophonie climatique« .

La carte de ces écarts à la moyenne montre une planète où presque toutes l’ensemble des régions sont nettement plus chaudes que la référence climatologique, à l’exception d’une large partie de l’Antarctique et d’une petite zone en Arctique de l’Est. L’Océan Pacifique tropical contribue toujours à cette série bien que le phénomène El Niño qui a boosté l’indice de température planétaire depuis united nations an et demi a pris fin comme le montre cette animation (cliquer sur l’image pour la lancer) où l’on voit petit à petit l’ensemble des zones colorées en rouge et orange disparaître au large plusieurs côtes péruviennes.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *