Ces idées répondent aux vœux récurrents plusieurs grands groupes audiovisuels. Le gouvernement actuel a lui aussi envisagé d’assouplir l’ensemble des règles, fin 2014, avant de renoncer, hormis dans le domaine en radio, où une réforme du mode de calcul plusieurs plafonds lancée componen le CSA continue de faire débat. La proposition de M. Sarkozy fait écho à united nations souhait plutôt consensuel – favoriser l’émergence de champions pour tenir tête aux géants du numérique – qui se double d’une peur démocratique : celle de voir l’ensemble des médias détenus componen united nations nombre limité de grands groupes.

Autre message favorable aux groupes privés : M. Sarkozy souhaite également une loi pour favoriser la concentration dans le secteur plusieurs médias. Aujourd’hui, plusieurs freins existent : united nations plafond de 150 millions d’habitants cumulés pour l’ensemble des groupes radio united nations maximum de sept fréquences pour l’ensemble des groupes de télévision  la règle du « deux sur trois » interdisant de cumuler une télévision, une radio et united nations quotidien d’information d’une certaine taille  et une limite du seuil maximal de détention d’une chaîne de télévision à 49 % du capital.

Dans boy livre-programme Tout pour la France (Plon), à paraître mercredi 24 août, le candidat désormais officiel à la primaire en droite et du center consacre trois pages à ses projets pour united nations secteur qui lui tient toujours autant à cœur.

Une partie de ces propositions avait été formulée lors d’une convention organisée, jeudi 9 juin, componen L’ensemble des Républicains, dont Le Monde avait révélé le contenu. Parmi l’ensemble des propositions importantes figuraient alors celle de retirer au CSA la nomination plusieurs présidents d’audiovisuel public et de réduire « progressivement » la à Radio France et France Télévisions.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *