Loïc Dombreval, l’ancien maire UDI de Vence, aujourd’hui député REM, a cosigné une proposition de loi sans pour autant intervenir, ni en commision du développement durable et de l’aménagement du territoire ni devant tous ses pairs lors plusieurs séances. 

Le doyen plusieurs députés, Bernard Brochand (LR) a pris 11 fois la parole pour plusieurs interventions longues et deux présences ont été notées commission plusieurs affaires culturelles et de l’éducation. 

13 intervention longues dans l’hémicycle, 25 amendements proposés, six présences en commission plusieurs lois pour 16 interventions… le futur ancien président du conseil départemental plusieurs Alpes-Maritimes n’a pas découvert à partir de juin l’ensemble des rouages du Palais Bourbon. 

Les débutants

Le bilan de Laurence Trastour (LR), député en 6e circonscription plusieurs Alpes-Maritimes est marqué componen douze présences en commissions en commission en défense nationale et plusieurs forces armées.

Autre novice du Palais Bourbon, Alexandra Valetta Ardisson (REM) s’est distinguée componen neuf présence en commission en défense nationale et plusieurs forces armées pour une intervention. 

Eric Pauget (LR) a, lui, cosigné une proposition de loi et a sigé cinq fois en tant que membre en commission plusieurs affaires économiques.

Une autre habituée de l’Assemblée, Michèle Tabarot qui siège aussi au sein en commission plusieurs affaires étrangères, s’est montrée discrète en interventions. Elle a cependant déposé united nations amendement et cosigné une proposition de loi. 

Avec une proposition de loi, c’est ensuite Marine Brenier (L’ensemble des Constructifs) qui s’est montrée active. A boy bilan, également six amendements, deux interventions longues dans l’hémicycle mais seulement trois présences en commission plusieurs affaires sociales. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *