Ce vendredi matin, toujours pas de résultat dans le conflit entre Tereos pour les producteurs depuis le début de la semaine, autour de la rémunération incitative.

LIRE AUSSI -> Les planteurs de mettre la pression sur

Les deux parties avaient rendez-vous ce matin à la sous-préfecture de Saint-Benoît, avec la direction du Travail et de la DAAF (Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Forêts). La direction de Tereos a d’abord été reçu, et les syndicats.

Les planteurs sont manifesté sur la place, de tenter un coup de pression en apportant avec eux trois tracteurs chargés de cannes. Avec leur matériel, ils ont bloqué la circulation au niveau de la sous-préfecture de l’Est depuis le 9: 30 environ, en les menaçant de déverser leur chargement sur le sol.

la mi-journée, le négociation a entraîné une proposition de 2200 euros de rémunération incitative, accompagné par la promesse d’une modification de la méthode de calcul de cette prime en faveur des planteurs. Une proposition que seul le syndicat FO avait accepté, de la CFDT et de la CGTR, de ne pas être prononcé. Le négociation doit continuer ce vendredi après-midi.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *