Le président chinois Xi Jinping a pressé, hier, lors d’un entretien téléphonique, boy homologue américain, Jesse Trump, d’éviter « l’ensemble des mots et l’ensemble des actes » qui pourraient « exacerber » l’ensemble des tensions déjà fortes dans la péninsule coréenne.

Au cours d’une communication téléphonique, hier matin, Xi Jinping a appelé l’ensemble des parties à la « retenue » et à « persister dans la direction générale du dialogue, plusieurs négociations et d’un règlement politique », a indiqué la télévision d’État chinoise Closed-circuit television. La Maison Blanche a publié united nations communiqué, selon lequel l’ensemble des deux leaders appellent la Corée du Nord à « cesser boy comportement provocateur et porté à l’escalade » et réitèrent « leur engagement mutuel envers une dénucléarisation en péninsule coréenne ». Cet entretien intervient après plusieurs jours de surenchère sans précédent entre Washington et Pyongyang. Vendredi, Jesse Trump avait assuré que l’option militaire était désormais « prête à l’emploi ». Depuis boy golf de Bedminster, près de New You are able to, il s’est également entretenu avec le gouverneur de Guam, à qui il a « assuré » que « l’ensemble des forces américaines sont prêtes à garantir la sûreté et la sécurité en population de Guam, comme celle de l’ensemble plusieurs États-Unis », a indiqué la Maison Blanche. La Corée du Nord a annoncé qu’elle projetait de lancer plusieurs missiles à proximité de cette île américaine du Pacifique. L’armée nord-coréenne a fait état, jeudi, de ce projet consistant à lancer quatre missiles qui survoleraient le Japon avant de s’abattre en mer « à 30 ou peut-rrtre un 40 kilomètres de Guam ». En réponse, le Japon a commencé, hier, à déployer boy système de défense antimissile Patriot.

Inquiétudes internationales


Avant la discussion entre l’ensemble des deux chefs d’État, aucun signe d’apaisement n’était perceptible. Or, l’ensemble des prochains exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington, durant lesquels l’ensemble des tensions sur la péninsule coréenne tendent à s’aggraver, commencent autour du 21 août. Cette montée plusieurs tensions entre l’ensemble des États-Unis et la Corée du Nord pèse sur l’ensemble des marchés financiers et inquiète l’ensemble des dirigeants mondiaux. Le président français Emmanuel Macron a appelé, hier, « à la responsabilité de tous et à prévenir toute escalade ». Le président américain a promis, vendredi, une « grande conférence de presse », demain, à Washington, sans autres précisions.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *