“Comprendre pourquoi ça a dérapé”

“Le maire s’est déplacé, une inspectrice d’académie et l’ensemble des gendarmes aussi, et la situation s’est apaisée. Il n’y a eu aucune violence, aucune menace, donc pas d’infraction pénale constatée”, a précisé le magistrat.

L‘affaire a été révélée ce lundi soir componen le procureur en République à Ajaccio, Eric Bouillard. “A 8h40, exceptionnellement, l’ensemble des familles étaient autorisées à entrer dans l’école, a-t-il raconté. Deux mamans qui portaient united nations voile, mais pas united nations voile intégral, ont été stoppées componen deux hommes, deux frères, qui ne trouvaient pas normal que leurs enfants n’aient pas le droit de porter united nations signe distinctif de religion dans l’école et qu’elles puissent y entrer voilées”.

Une réunion à la mairie de Bonifacio devait avoir lieu dans l’après-midi de jeudi “avec l’ensemble des différents acteurs de l’altercation pour essayer de comprendre pourquoi ça a dérapé”, a-t-il ajouté : “C’est sûr qu’il y a plusieurs tensions entre l’ensemble des communautés donc il faut une action préventive d’un quelconque incident à venir.” 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *